Victorino Martin, est décédé à l’âge de 88 ans

GABRIEL MIHAI

Victorino Martin, surnommé «le sorcier de Galapagar», est mort des suites d’un accident cardio-vasculaire, a annoncé sa famille.

Ses obsèques auront lieu le 5 octobre à Galapagar, près de Madrid.

Pour leur apparition la plus récente dans une arène, ses taureaux légendaires, les «Victorinos», élevés dans la province de Caceres, étaient sortis dans le ruedo du Plumaçon à Mont-de-Marsan (sud-ouest de la France), samedi 30 septembre.

Le 13 septembre 2017, Victorino Martin avait reçu des mains mêmes du roi d’Espagne Felipe VI le Prix national de Tauromachie.

En 1982, le matador espagnol José Ortega Cano avait pu gracier en raison de sa bravoure — un fait exceptionnel – un «Victorino» dans les arènes madrilènes de Las Ventas, seul taureau gracié de l’histoire à Las Ventas. Le 1er juin de la même année, toujours à Madrid, Victorino Martin était sorti en triomphe par la grande porte des arènes de Madrid lors de la corrida au bénéfice du roi, la Beneficiencia, aux côtés des matadors espagnols Ruiz Miguel, José Luis Palomar et Luis Francisco Espla, à l’issue de «la corrida du siècle», selon les critiques taurins.

Peu après l’annonce de sa mort, les déclarations d’hommage ont afflué de la part des plus grandes personnalités du monde taurin, tant en Espagne, en France, qu’en Amérique centrale et latine, ainsi que dans la société civile espagnole.

Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /customers/a/d/f/impact-european.eu/httpd.www/journal/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252