Gilets Jaunes l’act IX: mobilisation en hausse, Emmanuel Macron joue son va-tout avec le grand débat

Maintenant (…) à Macron de jouer, l’heure est venue pour lui de lancer le fameux Grand débat promis en décembre dernier pour calmer la colère des “gilets jaunes”. Ce lundi, l’Élysée rendra publique une lettre dans laquelle il précisera “ce qu’il compte faire” des conclusions de ce débat.Les «gilets jaunes» a connu un vif rebond samedi en France, où plus de 80.000 protestataires ont défilé contre la politique d’Emmanuel Macron, sans heurts majeurs, a leur colère.Deux jours après une neuvième journée de mobilisation des “gilets jaunes”, Emmanuel Macron s’adresse aux Français. Mais cette fois, point d’allocution télévisée : le chef de l’État adresse une lettre à ses concitoyens. Avant lui, François Mitterrand (en 1988) et Nicolas Sarkozy (en 2012) s’étaient déjà pliés à l’exercice.Le texte a été finalisé ce dimanche, le chef de l’État envoie un message de fermeté mais aussi d’ouverture alors qu’il appelle tous les Français à participer au grand débat national, où qu’ils soient et quelle que soit leur opinion.Une réunion a eu lieu hier soir à l’Élysée en présence des deux ministres en charge du pilotage, donc, Sébastien Lecornu et Emmanuelle Wargon ainsi que du patron de REM, Stanislas Guérini.Une question est par exemple soulevée dans l’entourage du président. Faut-il, pour “populariser” ce débat, autrement dit pour en faire un succès de participation, en passer par des médias traditionnels ?Cette hausse de la mobilisation en France intervient alors que le président Emmanuel Macron et son gouvernement lancent mardi un «grand débat national», dont l’ambition est de calmer la colère des «gilets jaunes».L’information n’est pas encore publique mais l’exécutif semble avoir trouvé l’attelage qu’il recherchait. Il ne s’agira pas comme certains l’avaient annoncé d’un collège de personnalités. D’un côté, l’exécutif devrait désigner un duo de “sages” : avec Nicole Notat, l’ancienne patronne de la CFDT.À ses côtés, Jean-Paul Bailly, ancien patron de la RATP puis de La Poste. Deux personnalités considérées comme expertes du dialogue social. Ils seraient les garants du bon déroulé de ce débat. De l’autre, côté politique, deux jeunes membres du gouvernement devraient été nommés pour en être les “animateurs”.Sébastien Lecornu, en charge de la Cohésion des territoires, déjà très investi, il sera particulièrement à la pointe auprès des élus. […]

Lire la suite

Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /customers/a/d/f/impact-european.eu/httpd.www/journal/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252