Séance de dédicace au 8ième Salon de l’Histoire au Cercle National des Armées

VÉRONIQUE PHITOUSSI

Une séance de dédicaces s’est tenue mercredi 6 décembre 2017 de 19h à 21h au Salon de l’Histoire, pour sa 7ème édition en présence d’une soixantaine d’auteurs de biographies, essais et romans historiques dont les finalistes du Prix du Guesclin 2017.

Au hasard des rencontres fort enrichissantes telles que celle de Marina Anca pour ses « Quand la chenille devient papillon » et «  Le Safari du papillon au Nigéria » me narrant son parcours, l’origine de son désir d’écrire, son désir d’exprimer son ressenti d’adolescente d’exilée politique, son vécu. Par ailleurs, Marina Anca me raconte comment elle fut invitée dans un collège afin d’expliquer à des élèves le Communisme en Roumanie, pays qu’elle a quitté à l’âge de 14 ans. Marina Anca à travers ses livres, a pu aborder les différences de société, de fait, mises en exergue ;

Ce 8ième salon de l’histoire est aussi la rencontre avec des passionnés tels que Charles –Eloi Vial qui porte un Amour inconsidéré à « Marie Louise », Jean-Gabriel Nancey passionné par « Svetlana Zakhanova ou Olga Esina, deux danseuses de ballet ; Alain Savigny pour son roman sur l’empire Ottoman, Elena et Anton Joly pour les livres respectifs, « vaincre à tout prix » pour Elena et « Stalingrad vol 1 » et « vol 2 » pour Anton Joly. Quant à Michel Lussey, ses souvenirs passés de jeune homme à paris nous sont contés à travers son roman et bien d’autres…

Les Auteurs présents au Salon de l’Histoire :

Marina Anca, Elena et Anton Joly, Jean-Gabriel Nancey,

De bien magnifiques livres historiques ou autres genres…

Quel que soit l’origine, l’objet du désir, le sujet, ce 8ième Salon de l’Histoire reflète, révèle toute l’humanité dans sa diversité.