Primaires de la Gauche: Benoit Hamon vainqueur à plus de 58%

VÉRONIQUE YANG

Le second tour des primaires s’est déroulé dimanche 29 janvier opposant
Benoit Hamon et Manuel Valls, finalistes du premier tour.
Après sa défaite au premier tour, Arnaud Montebourg, arrivé troisième,
reportait se votes sur ceux de Benoit Hamon tandis que d’autres
candidats laissaient à leurs électeurs le soin de choisir .

La participation a été en hausse après le “cafouillage” du premier tour.
En milieu de soirée, selon Thomas Clay, président de la haute autorité de
la Primaire, 1 101 180 votants y ont participé sur 60% de bureaux de vote
et Benoit Hamon devient le candidat du parti socialiste pour les Présidentielles 2017 avec un score de 58,65% face à Manuel Valls (41,35%)

C’est à la maison de la Mutualité à Paris dans le 5ème arrondissement
que Benoit Hamon avait décidé d’attendre les résultats, entouré de nombreux
supporters . Celui qui est le vainqueur inattendu de ces primaires a le
soir même téléphoné à François Hollande qui venait de participer à la finale
du championnat du monde de handball et lui a proposé de le rencontrer
cette semaine.

En ce qui concerne Jean-Luc Mélenchon (la France insoumise) et Yannick
Jadot (EELV), il prône un rapprochement afin de construire ensemble une majorité gouvernementale cohérente et durable.
Il s’est ensuite rendu au siège du PS où il a rencontré Manuel Valls qui l’a félicité à son tour.

Les félicitations des ténors de la gauche et les réactions des autres partis
n’ont pas tardé à affluer.
Ainsi Martine Aubry qui avait appelé à voter pour Benoit Hamon entre
les deux tours se dit ravie de cette victoire et du souffle nouveau apporté
à la gauche par ce candidat.

On note aussi le soutien de la maire de Paris, Anne Hidalgo, présente
à la mutualité et qui avait soutenu Vincent Peillon au premier tour.
Pour le ministre des affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, la priorité
est “le rassemblement le plus large possible contre la droite et l’extgrême
droite”.

Mais le candidat de la Belle Alliance Populaire ne fait pas l’unanimité
et certains députés refusent de se tourner vers celui qu’ils considèrent
de frondiste” qui n’a pas hésité àsaper de l’intérieur le quinquénat de François Hollande.
Tous ceux qui ont ce sentiment ou qui se sentent plus proches de l’ancien premier ministre sont donc prêts à se tourner vers Emmanuel Macron.

Désormais, Benoit Hamon fait parti des 5 principaux candidats à la présidentielle de 2017 avec Emmanuel Macron (En Marche), Jean-Luc
Mélenchon (La France Insoumise), François Fillon (LR) et Marine Le Pen (FN).

JOURNAL

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"