Pour la Chandeleur, on fait sauter les crèpes

VÉRONIQUE  YANG

La Chandeleur est avant tout une fête religieuse chrétienne que l’on célèbre
tous les ans le 2 février 40 jours après Noel pour fêter la présentation du
Christ après sa naissance.
Les fidèles allument des cierges ou des chandelles qu’ils ont fait bénir au
paravent à l’église.
Chez les orthodoxes, on fête la Chandeleur le 14 février
Si on veut remonter à l’Antiquité, les Romains fêtaient les Lupercales à
cette période dans une grotte portant le même nom au pied du Palatin à Rome
pour honorer Faunus, dieu des troupeaux et de la fécondité
La période de la Chandeleur correspond aussi à un rite irlandais, le culte d
Imbolc pour célébrer la fécondité.A cette occasion, des retraites aux
flambeaux sont organisées

A l’occasion de la Chandeleur, on déguste des crêpes que l’on fait sauter
avec une pièce d’argent dans une main, cettearmoired’une ut fête symbolise
la prospérité et certains lancent la première sur le haut d’une armoire d
où elle attirerait la chance..

Certains proverbes entourent cette fête, ils sont très souvent liés au temps
comme “A la Chandeleur, l’hiver se meurt ou prend vigueur” ou “A la
Chandeleur, grande neige et froideur”….

Pour réaliser une bonne pâte à crêpe, il vous faut 4 oeufs,250g de farine
(on peut faire moitié farine, moitié maizena), 1/2 litre de lait, du beurre
fondu,.Bien mélanger en fouettant.Si la pâte est est trop épaisse, on peut
rallonger avec un peu d’eau ou de lait.Certains rajoutent du rhum, de la
fleur d’oranger ou de la vanille.

Les crêpes peuvent être dégustées avec du sucre, du chocolat, du miel mais
encore de la confiture, de la Chantilly, des fruits ou bien soufflées..On
peut aussi les faire avec du blé noir et ainsi les servir en galettes salées
Les recettes diffèrent selon les endroits. Ainsi en Corse, on rajoute de la
farine de châtaigne à la composition de la pâte et à Marseille on réalise
avec des pâtisseries arômatisées à la fleur d’oranger et en forme de barque
mais la Bretagne reste la région où les crêpes et les galettes sont
devenues le plat traditionnel.

Pendant ces quelques jours à venir, continuons à déguster ces spécialités
qui nous éveillent les papilles que l’on soit enfant ou plus âgé.

 

JOURNAL

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"