Ouverture de la 10ème édition des Gay Games le 1er août à Paris

La 10ème édition des Gay Games se tient à Paris du 1er au 12 août et sera  inaugurée le 4 août au stade Jean Bouin dans le 16ème arrondissement de Paris. Le thème choisi est l’inclusion,  le respect de la diversité et la célébration du sport quelquesoit son appartenance sexuelle.

Les Gay Games ont lieu tous les 4 ans et sont organisés depuis 1982 villes et continents différents. Il y a 4 ans, la 9ème édition s’est déroulée à Cleveland aux Etats-Unis et a accueilli 51 délégations de 48 états. Le chanteur Lance Bass a fait l’inauguration, mettant en avant le fait que les Gay Games représentent un moyen de lutte contre les préjugés et le président Barak Obama a tenu à souligner l’avancée envers l’égalité des droits pour les LGBT.

Pour les Gay Games 10, Paris a décidé de mettre les petits plats dans les grands en attendant 2024; 300 000 personnes sont attendues et un village sera installé du 3 au 11 août sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris et ce sera l’occasion pour tous ( participants, Parisiens, touristes et bénévoles..) de participer à des animations dont des concerts ou des initiations à certains sports. Le rendez-vous est donné tous les jours de 10 à 18h sur le 12 000 m² du parvis et de 18 à 23h, il sera possible d’assister chaque soir à 2 spectacles et 1 soirée à thème. La cérémonie de clôture réservée aux participants se déroulera le samedi 11 août en fin d’après-midi sur le parvis alors que celle d’ouverture (rassemblement des participants, défilé des athlètes de plus de 80 nationalités, discours des officiels..)sera accueillie par le stade Jean Bouin à partir de 16h. S’en suivra un grand spectacle d’ouverture au Grand Palais qui peut accueillir plus de 5600 personnes, animé par le DJ le plus connu de la scène gay internationale,  Offer Nissim. Il sera accompagné des chanteuses  Maya Simantov, Meital de Razon, Riki Ben Ari et Ivana Lola et l’ouverture sera assurée par Kingstone et Teddy J, tous deux DJ résidents chez RedWolf.

Une autre soirée, réservée  exclusivement aux participantes aura lieu le 8 août à bord du Ponton d’une capacité de 1 500 personnes , une grande tombola sera organisée. Enfin, une soirée de clôture aura lieu au aux Docks le 11 au soir et durera jusqu’au matin, 8 000 personnes y sont attendues.

Concernant la compétition sportive, 36 sports(Plongeon, eau libre, natation, natation synchronisée, water-polo, athlétisme (5 km & 10 km, semi & marathon), track & field, badminton, basketball, beach volley, bowling, boxe, cyclisme, VTT, danse sportive, escrime, hockey sur gazon, patinage artistique, football, golf, handball, judo, hockey sur glace, arts martiaux, pétanque, Pink Flamingo, roller derby, roller course, aviron, rugby à sept, voile, softball, squash, tennis de table, tennis, triathlon, danse urbaine, volley-ball, lutte) seront représentés durant ces rencontres que ce soit à Paris ou dans la région.

Comme à chaque édition, une course arc-en-ciel ouvrira les jeux mêlant cyclisme, marche à pied, patinage à roulettes et course à pied, au départ de l’Hôtel de Ville puis rue de Rivoli, traversant le Jardin des Tuileries, puis redescendant via les berges de Seine sur Paris plage pour revenir place de l’Hôtel de Ville. Cette course rend hommage à l’artiste Keith Haring, la militante Rikki Streicher et au Dr Tom Waddell, le fondateur des Gay Games.

Côté sports aquatiques soutenus pa la FFN, rendez-vous à Montreuil au stade nautique Maurice Thorez mais aussi à la base de loisirs de Vaires sur Marne pour la nage libre mais aussi au plan d’eau situé entre le canal St Martin et le canal de l’Ourcq.

Les compétitions mixte et féminine de water-polo se tiendront dans 2 piscines parisiennes : la piscine Georges Vallerey,  et la piscine Roger Le Gall. Réalisé par les clubs de natation, synchro, water-polo, eau libre et plongeon, sur le thème du « French Kiss », le grand final « Pink Flamingo » attirera une grande majorité de spectateurs à la fin de la semaine de compétitions.

Près de 400 personnes se partageront les disciplines de Tennis, Basketball et football tandis  que softball,  bowling à l’Indy Paris la Chapelle et front de Seine,  rollercourse, danse sportive au gymnase Japy ou  pétanque aux Arènes de Lutèce  attireront d’autres participants dans des lieux parisiens.

Des épreuves se dérouleront hors de la région parisienne comme au Havre (76) pour la voile pour la première fois en mer libre avec le partenariat de la Ligue de Voile de Normandie, avec une centaine de participants. En région parisienne, le terrain de golf la Boulie près de Versailles (78) accueillera les épreuves tandis que l’Aren’Ice, patinoire de Cergy (95) sera le théâtre des compétitions de hockey sur glace.

Les 3 premiers jours seront réservés à des conférences internationales autour du sport et de la diversité du 1er au 3 août. Elles auront lieu dans les salons de l’Hôtel de Ville avec la participation de 54 intervenants ( médecins, chercheurs, militants et pratiquants ainsi que des représentants des institutions publiques et du mouvement sportif olympique ou national dont la FSGL ou la  Fédération Sport pour tous, l’Inter-LGBT, l’AFL). Au total, 11 sujets seront abordés et 200 personnes sont attendues. Au terme de ces 3 journées, » l’Appel de Paris 2018 pour le sport pour tous », texte de conclusion, sera établi  et fera état de 18 propositions concrètes rendues publiques le samedi 11 août 2018 pendant la cérémonie de clôture des Gay Games 10. Après cela, des cafés philosophiques prendront la suite par exemple sous forme d’expositions.

Programme de ces 3 jours:

1er août: Le sport, outil de lutte contre les discrimination

– De la décriminalisation de l’homosexualité à l’égalité des droits

-Le mouvement sportif LGBT contre toutes les discriminations

-L’émancipation par le sport

2 août:  Le sport, source de bien-être et de santé

-sport, activités physiques, bien-être physique et mental

-remettre les citoyens européens en mouvement

-la prévention des substances dopantes et récréatives

-activités physiques, thérapeutiques: le sport comme médicament

3 août: Le sport, levier d’accessibilité et d’égalité

-la fin de l’exclusion pour les personnes en handicap

-être sénior et pratiquer une activité physique et sportive

-sport de demain, la mixité comme horizon

-une place pour les personnes trans dans le monde sportif

 

Après tout cela, rendez-vous dans 4 ans à Hong Kong pour les 11ème Gay Games.

  

 

Laisser un commentaire