Marathon de New-York 2017

Véronique YANG

Le marathon de New York est une course pédestre de 42,195 km à travers  les rues de New York. Il fait partie du World Marathon Majors, compétition regroupant six marathons majeurs et a été créé en 1970.

Cette année, plus de 50 000 participants de toutes nationalités se sont élancés sous haute protection après l’attentat qui a frappé Manhattan le jour d’Halloween. La course avait été maintenue tout comme la grande parade d’Halloween dans les rues de Greenwitch Village, suite à la décision du maire de la ville,Bill de Blasio. Dans les rues de New-York plus de 2,5 millions de spectateurs tranquillisés par les mesures de protection engagées sont venus encourager les participants de cette course mythique des plus renommées à travers le monde.  C’est ‘LE’ marathon auquel on doit au moins participer une fois dans sa vie!

Avant la course, les coureurs argentins ont tenu à rendre hommage à leurs cinq compatriotes décédés lors de l’attentat.

Le départ de la course se fait de Staten Island puis le pont du Verrazano, passage par Brooklyn puis le Queens et le final dans Central Parc, à Manhattan. La veille, un entrainement de 5 km dans Central Park réservé à tous les étrangers  avait été organisé pour environ 8000 personnes. Les français n’ont qu’une idée en tête, la participation au marathon et ne se sentent pas menacés quant aux américains, ils continuent à vivre normalement d’après les témoignages de personnes interrogées .

Les grands noms de l’athlétisme américains étaient là pour témoigner de la “résilience” de New-York à l’intar de Meb Keflezighi qui a couru cette épreuve pour la dernière fois de sa carrière à l’âge de 42 ans. La ville doit devenir un exemple.

A l’arrivée de cette 47ème édition du marathon de New- York, deux nouveaux champions dans chaque catégorie.

Chez les hommes, le Kényan Geoffrey Kipsang Kamworor a bouclé les 42,195 km en 2 h 10 min 53 sec, devant son compatriote Wilson Kipsang (2 h 10 min 56 sec) vainqueur de l’épreuve en 2014, détenteur du record du monde et l’Ethiopien Lelisa Desisa (2 h 11 min 32 sec), il devance ainsi l’Erythréen Ghirmay Ghebreslassie vainqueur en 2016.

Chez les femmes, première victoire pour l’amércaine Sherin Flanagan qui à l’âge de 36 ans dépasse d’environ une minute la kényanne Mary Keitany qui visait une 4ème victoire consécutive. En 2h 26 min 53 s., elle devance donc la kényanne ( 2h 27 min 68 s.) et l’éthiopienne Mamitu Daska.