L’ONG Play International rassemble à Paris les acteurs qui s’engagent en faveur de l’inclusion sociale des réfugiés et demandeurs d’asile par le sport

Le 18 décembre dernier, Play International a réuni aux Grands Voisins, l’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul, une centaine de personnes pour une réflexion collective sur les solutions permettant de mieux accompagner les réfugiés face aux difficultés qu’ils rencontrent dans l’apprentissage de la langue, le soutien scolaire, le parcours vers l’emploi et l’accès aux soins, cela grâce au sport.

Participaient à cette rencontre Céline Schmitt, porte-parole UNHCR, Sharhzad Mohammadi, fondatrice de Bike Bridge (Allemagne), Mariona Miret, responsable des Programmes Fondation FC Barcelone, Arnaud mourot, Directeur Ashoka Europe et Président de Play international, David Blough, Directeur exécutif Play International, les équipes du Playlab, la Maison des Canaux, le mouvement Up, …..

Ces actions sont menées en partenariat avec la Commission Européenne, la Mairie de Paris, l’INSEP, The Extra Mile, Sport and Ded, Sport et Citoyenneté, Athlead UK.

Un panel introductif a permis de découvrir les projets initiés à travers l’Europe et de faire un bilan du processus d’incubation développé dans le cadre d’un Playlab, plateforme physique et virtuelle permettant d’identifier et de partager les initiatives qui utilisent le sport et le jeu pour apporter des solutions aux défis sociaux, sanitaires et humanitaires.

Ce panel de restitution a été suivi d’une séance de “design thinking”, processus de co-créativité favorisant l’émergence d’idées nouvelles.

Cinq ateliers ont donc été proposés avec pour but de définir de nouvelles solutions pour favoriser l’inclusion par le sport :
– soutenir le développement de contenus pédagogiques
– améliorer le suivi et l’évaluation des projets
– créer de nouveaux modèles de collaboration entre les acteurs du secteur
– concevoir des normes plus durables
– accompagner le développement de nouvelles démarches.

On peut retenir la proposition d’une Maison des réfugiés sur internet. A ce sujet, la Ville de Paris doit ouvrir cette année une Maison des réfugiés et de l’intégration pour palier le fait que l’Etat n’est pas à la hauteur de l’accueil qui devrait être celui de la France, pays des Droits de l’Homme et du Citoyen et 6ème puissance économique mondiale.

Une autre proposition est l’instauration de Trophées qui seraient attribués à des clubs pour leur investissement dans des actions d’inclusion.

La formation des animateurs a été évoquée. Leur attitude se doit d’être plus coopérative que compétitive.

Il a été rappelé que, les 10 et 11 décembre derniers, une conférence intergouvernementale a été organisée à Marrakech pour adopter un Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières.

L’Assemblée générale des Nations Unies a adopté par ailleurs le 18 décembre dernier un Pacte mondial sur les réfugiés afin de mieux gérer leur gestion internationale.

Notons que les réfugiés (environ 25 millions dans le monde), contrairement aux migrants, font l’objet d’une définition claire : il s’agit des personnes qui fuient un pays en guerre ou qui sont victimes de violences et de persécutions.

 

Laisser un commentaire

Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /customers/a/d/f/impact-european.eu/httpd.www/journal/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252