Les nouveaux vélib’ arrivent dans le grand Paris

Véronique YANG

Le système de vélos en libre-service de Paris, Vébib’ existe depuis 2007 avec  un parc de plus de 20.000 vélos et près de 230.000 abonnés.

A partir du 1er janvier 2018, les nouveaux vélib’ commenceront à être mis en libre-service. Toutes les stations seront en fonction le 31 mars  à Paris  et dans la Métropole du Grand Paris soit au total dans une soixantaine de communes, fait unique en Europe pour le moment. Une tournée de présentation a eu lieu d’octobre à décembre.

Le nouveau Vélib’ est la deuxième génération du genre. De nombreuses améliorations ont été  réalisées.  Il est plus léger, plus solide et connecté, il  pourra même être garé dans des stations déjà pleines grâce à son câble inséré dans le guidon. 30%  des vélos (bleus) seront dotés d’une assistance électrique,n ce qui permettra d’atteindre une vitesse maximale de 25km/h et de gravir les terrains en pente plus facilement mais aussi de parcourir de plus longs trajets. Désormais, la gestion du système de libre-service en région parisienne a été attribuée au groupement Smovengo par le syndicat mixte Autolib’ Vélib Métropole pour la période 2018-2032.

Le contrat de 600 millions d’euros alloué à Smoovengo commence avec une période de transition avec le changement de 18 000 vélos  sur 1 200 stations, aucune rupture de contrat n’affectera les 300 000 abonnés .

Techniquement, JC Decaux a du démonter ses stations entre septembre et  décembre 2017, l’installation de Smoovengo a commencé en septembre pour se terminer normalement en mars 2018. Les premières stations Smoove sont de nouvelles stations. Les anciens vélos Decaux sont utilisés ,jusqu’au 31 décembre , à partir du 1er janvier, seuls les vélib’Smoove seront en service. Les tarifs quant à eux vont changer.

L’abonnement annuel  classique rebaptisé « V-plus »passera de 29 euros à 37,20 euros,  soit une augmentation de près de 30% , celui réservé aux jeunes baissera (de 29 à 27,60 euros par an), tout comme le tarif dit « social » (de 19 à 18,60 euros par an). Pour souscrire à l’abonnement qui inclut la possibilité de louer les Vélibs électriques,  il faudra débourser 99,60 euros par an. En ce qui concerne l’abonnement à la journée, il faut compter plus de 3 euros d’augmentation par rapport à celui précédent de 1,70 euro, il passe à 5 euros et est rebaptisé « V Découverte »mais la première demi-heure reste gratuite.

Les prix tiennent compte de la nouvelle technologie liée à la V-Box, boitier intégré au guidon comportant le lecteur de carte pour déverrouiller le vélo et qui permet de se connecter au smartphone de l’utilisateur (via Bluetooth) pour afficher sur son écran le temps de location, la distance parcourue et (à terme) des indications de navigation. Par ailleurs, les vélos sont annoncés comme plus sécurisés et pourront être déposés en borne même si celle-ci est pleine.

Attendu qu’une centaine de stations ont été annoncées fonctionnelles pour le 1er janvier soit seulement un tiers de ce qui avait été prévu, une décision de faire plusieurs gestes envers les abonnés a été prise par la ville de Paris et la Métropole du Grand Paris.

Le groupe Smovengo accélérera les travaux d’aménagement avec environ 80 stations supplémentaires ouvertes chaque semaine jusqu’au printemps et une mise en place de mesures compensatoires ont été prises pour les désagréments subis par Catherine Baratti-Elbaz, Présidente du Syndicat Autolib’Vélib’Métropole, Anne Hidalgo, Maire de Paris et Patrick Ollier, Président de la Métropole du Grand Paris:

  • Pour les abonnés actuels, 3 heures de crédit offertes pour tester sans surcoût les nouveaux Vélib’ électriques ou prolonger leur usage des vélos mécaniques. En décembre , un quart d’heure supplémentaire gratuit a été offert aux abonnés suite à la réduction du nombre des stations.
  • Pour les nouveaux abonnés, 50% de réduction sur les abonnements en janvier, février et mars soit l’équivalent de 12,45€ pour un abonnement « V-Max »‘électrique et mécanique) et 4,65€ pour un abonnement « V-Plus »( mécanique).

En ce qui concerne les nouveaux vélos, la Maire de Paris et vice Présidente de la Métropole du Grand Paris, Anne Hidalgo s’est rendue en compagnie de la Présidente du Syndicat Autolib’Vélib’Métropole Catherine Baratti-Elbaz à la Roche sur Yon le 19 décembre afin de visiter l’usine Arcades Cycles en charge de la fabrication  et de l’assemblage de 7 500 futur Vélib’. Cette PMI qui a 20 ans d’expérience dans la production de vélos a créé une chaine d’assemblage  dédiée  aux nouveaux Vélib’ élecriques sur le site S20 dans la zone des Ajoncs et une trentaine de nouveaux emplois à cet effet.

 

 

Laisser un commentaire