Les dures conditions de travail des Père Noël

Une fois la nuit de Noël passée, bien au chaud dans les chaumières au coin du feu, on peut avoir une pensée pour ces travailleurs de la nuit qui, selon une étude médicale réalisée par le médecin et anthropologue français Philippe Charlier et le dermatologue finlandais Nicolas Kluger, souffriraient de maux dhivers .
En premier lieu, du froid. Juchés sur des traîneaux découverts lancés à toute vitesse à travers l’espace, ils sont souvent victimes d’Angelures.
“Petit Papa Noël … il faudra bien te couvrir, dehors tu vas avoir si froid …”

Autre difficulté, le stress important auquel ils sont soumis avec la préparation et la livraison des cadeaux pour des millions d’enfants dans des délais très courts.

Certains ont travaillé jusqu’à 36h d’affilée en cette période de Fêtes, de surcroît de nuit, ce qui accroît le risque de problèmes cardio-vasculaires.
Un autre danger sur le plan dermatologique est l’exposition aux radiations cosmiques et aux rayons ultra-violets,  très nocifs à 9000m, altitude moyenne à laquelle ils arpentent le ciel.
Travaillant au contact de lutins et de rennes, qui parfois les mordent, contraints de faire la bise aux enfants, ils se trouvent soumis à des risques élevés de transmission microbienne.

A cela s’ajoutent des troubles musculo-squelettiques, dus au port de hottes trop lourdement chargées, des affections traumatiques lors du passage par la cheminée, souvent sans masque de protection ni combinaison adaptée, ainsi que des risques certains de phlébite consécutifs à la durée excessive d’une position assise dans les traineaux.

” … quand tu descendras du ciel … ” Les chutes sont fréquentes avec fractures ouvertes.

” … n’oublie pas mon petit soulier … ‘ Ils seraient peu nombreux à souffrir d’Alzheimer mais tous se plaignent de fatigue visuelle, suite à la lecture de centaines de milliers de lettres envoyées par les enfants.
Un véritable problème de santé publique et une situation de crise, de foi notamment, car, de plus en plus tôt, les enfants ne croient plus au Père Noël tandis que, beaucoup, déçus, revendent même leur cadeau sur leboncoin.
Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /customers/a/d/f/impact-european.eu/httpd.www/journal/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252