Le prix NOBEL de physique à trois américains pour leur observation des ondes gravitationnelles

GABRIEL MIHAI

Trois astrophysiciens américains, Rainer Weiss, Barry Barish et Kip Thorne, se sont vus attribuer mardi le prix Nobel de physique. Ils ont été récompensés pour l’observation des ondes gravitationnelles, ouvrant une nouvelle fenêtre sur la connaissance de l’univers.

Le jury Nobel a primé leurs contributions décisives à la conception du détecteur LIGO et à l’observation des ondes gravitationnelles, indique l’Académie royale des sciences de Suède. Il s’agit d’une avancée capitale de la recherche qui confirme une prédiction d’Albert Einstein dans sa théorie de la relativité générale.

Leur «découverte a bouleversé le monde», a souligné le secrétaire général de l’Académie, Göran Hansson. Théorisées par Albert Einstein il y a un siècle, ces ondes provenant de la collision de deux trous noirs ont été détectées pour la première fois le 14 septembre 2015. La découverte a été annoncée en février 2016.

«C’est quelque chose de complètement nouveau et différent, qui ouvre des mondes inconnus», a encore souligné l’Académie dans un communiqué. «Une moisson de découvertes attend ceux qui ont réussi à détecter ces ondes et à interpréter leur message.»

Le Nobel de physique est le deuxième prix de la saison des Nobel. Parmi les lauréats précédent du Nobel de physique figurent Albert Einstein, Niels Bohr ou encore Marie Curie, l’une des deux seules femmes récompensées dans cette catégorie.

Cette année, chaque prix est doté de neuf millions de couronnes suédoises (environ 940.000 euros). Rainer Weiss en obtient la moitié et Barry Barish et Kip Thorne l’autre moitié.

Le prix de physique est traditionnellement le second des Nobel annoncés chaque année.
Le prix Nobel de médecine a été attribué lundi à trois généticiens américains dont l’étude de l’horloge biologique éclaire l’adaptation du corps au cycle du jour et de la nuit, les troubles du sommeil et leurs effets sur la santé.
Suivront la chimie mercredi, la littérature jeudi, la paix vendredi et le prix d’économie le 9 octobre.