Le Musée Yves Saint Laurent à Paris a ouvert ses portes au public le 3 octobre 2017

Claudine BESSOU

Le Musée Yves Saint Laurent à Paris, a ouvert officiellement ses portes au public le 3 octobre 2017, pour rendre compte du génie créatif du couturier et de son processus de création des collections de haute couture.

Cet ancien atelier de la maison de couture et siège de la Fondation Pierre Bergé Yves Saint Laurent, expose l’œuvre du couturier dans le lieu historique de son ancienne maison de couture installée dans l’hôtel particulier du 5 avenue Marceau Paris 16ᵉ, où pendant près de trente ans, de 1974 à 2002, il y poursuivit son œuvre entreprise au début de sa carrière.

Le public peut désormais s’imprégner de l’esprit de la maison Yves Saint Laurent, lieu où le couturier a dessiné ses modèles emblématiques. C’est un moment unique et particulier qui conduit dans les somptueux salons, dont l’aménagement de l’espace d’exposition a été conçu de façon à sublimer les modèles de la collection.

Yves Saint Laurent a exploré l’histoire de la mode en allant des silhouettes des dames du Moyen Age, de la Renaissance, des aristocrates, des courtisanes du XVIIIᵉ. Les modèles qui jalonnent le XXᵉ reflètent l’évolution de la société au travers des courants des années folles au style rétro et des années quarante, présentés dans ce parcours rétrospectif.

Les multiples sources d’inspiration du couturier permettent de voyager à travers sa vision des contrées lointaines qui vont du Maroc, en Afrique subsaharienne, en Russie, en Espagne et aussi en Asie. C’est également l’occasion de découvrir des croquis originaux, des patrons, des planches de collection, des photos, des lettres et des documents d’archives.

La visite rend compte de l’œuvre unique conservée par la Fondation Pierre Bergé Yves Saint Laurent.

L’importance du Maroc était si forte dans l’œuvre du couturier qu’un second Musée Yves Saint Laurent à Marrakech s’est ouvert en parallèle à celui de Paris. Il est situé à proximité du Jardin Majorelle, dans la ville que le couturier a tant aimée.

 

Laisser un commentaire