Le Grand Pruneau Show: 3 jours de fête à Agen

Pour sa 15ème édition, le Grand Pruneau Show d’Agen se tiendra pendant 3 jours du 30 août au 1er septembre. Jenifer, Hoshi et Radio Elvis et Alain Chamfort seront au programme.

Chaque année, depuis 2005, la ville d’Agen organise un festival autour du pruneau qui a rendu la ville si célèbre. Durant 3 jours, le Grand Pruneau Show met en scène de nombreuses animations autour du fruit emblématique. On retrouve des activités gastronomiques comme la dégustation des premiers pruneaux de l’année, un marché gourmand proposant des produits régionaux, mais aussi culturelles comme des spectacles de rue,  des concerts, la visite du musée du pruneau ou encore des expériences sportives, le tout dans une ambiance ludique, familiale et conviviale.

Lors de la première édition du Grand Pruneau Show en  2005, 30 000 personnes se sont rassemblées lors du programme se composé de 5 thématiques  réunies autour de la gastronomie et la musique avec un seul concert, celui du groupe de zouk Kassav:

  • Pruneau parade: le grand défilé autour du pruneau, avec des chars, des bandas, animations de rues…
  •  Pruneaux et papilles: toutes les animations autour des produits, du goût et des saveurs(marchés, séchage de la prune, dégustations, apéros, produits du terroir…).
  • Pruneaux en musiques: animations musicales, concerts.
  • Le pruneau fait son cinéma: projections de films sur la fabrication du pruneau, historique du film publicitaire…
  •  Le pruneau Challenge: des jeux, des épreuves, autour du pruneau, réunissant des équipes de la presse et des institutions partenaires de l’opération.

Au cours des années, la fréquentation augmente et des nouveautés apparaissent. Chaque année depuis 2008, une personnalité parraine le festival. D’un concert, on passe à 3, soit 1 par jour. On pense à l’écologie avec l’utilisation de gobelets réutilisables ( les éco-cup). La vente de produits dérivés et les animations de rue dont les arts du cirques, les arts forains et des fanfares de musique en déambulation dans la ville, font leur apparition en 2010. Grâce à son association avec  la Fédération des métiers de l’Hôtellerie , des apéros concerts sont organisés et le Cook Show, organisé par le Bureau Interprofessionnel du Pruneau,  fait son entrée. Il est élaboré à partir de démonstrations de cuisine et  de recettes simples à base de Pruneau d’Agen et des saveurs de Lot-et-Garonne par des Cuisiniers des Logis du Lot et Garonne. Tous les ans, le programme musical est composé de grandes stars françaises ou internationales et l’an dernier. A ce jour, le Pruneau Show et les Fêtes d’Agen accueillent plus de 70 000 festivaliers.

Agen (47) est une commune du Sud-Ouest de la France située en Nouvelle Aquitaine, au pied de l’Ermitage,  de l’oppidum gaulois des Nitiobroges. Son histoire est liée à celle de  la Garonne qui permit le développement du commerce. Ville gallo-romaine, dont de nombreux vestiges de cette époque ont malheureusement disparu, elle fut en lien avec l’implantation de la religion chrétienne et le martyre de St Caprais et Ste Foy.  Cité médiévale, elle offre un important patrimoine architectural civil et religieux, enrichi, à la fin du xixe siècle, par la construction d’immeubles de type haussmannien et de maisons Art nouveau et Art déco lors du percement de larges boulevards.

Le pruneau est associé au nom de la ville car produit essentiellement en Lot-et-Garonne, il était autrefois expédié depuis le port de la ville sur la Garonne. Il est aussi lié au rugby à XV par son club le SU Agen, détenteur de 8 titres de champion de France.

A ce jour, la ville s’est tournée principalement vers le secteur tertiaire, administratif (ENAP créé en          2 000), IUT) et commerçant en rénovant le coeur de la ville (parc commercial O’green), développant le tourisme familial (Walibi, navigation sur le canal latéral à la Garonne) ou d’affaires (construction d’un Centre des congrès) et les zones d’activité industrielle ( la firme UPSA, laboratoire pharmaceutique fondé en 1935 par le docteur Bru et rachetée par le groupe américain Bristol-Myers Squibb) et commerciale (Agropole, Technopole Agen Garonne et  la production du fameux pruneau d’Agen).

Le pruneau est le fruit lié à l’histoire de la ville d’Agen. Connu depuis l’Antiquité, il est introduit dans le bassin méditerranéen par les  Grecs et les Romains. Le fruit venu de Chine à l’origine est séché au soleil ou dans des fours à pain, ce qui permet de le conserver longtemps tout en gardant sa valeur nutritionnelle, énergétique, diététique et médicale car riche en fibres, minéraux et vitamines. Au retour de la 3ème croisade au XIIème siècle, une nouvelle variété de prune est créée à base de greffes entre pruniers locaux et de Damas, “le pruneau d’Ente”. Elle sera l’ancêtre de l’actuel pruneau d’Agen.

Rendez-vous donc le dernier week-end du mois d’août autour de la place Wilson où des tonnes de prunes sont transformées en pruneaux dans un énorme four puis offertes gratuitement au public  et place du Dr Esquirol, face à la mairie où se déroulent les concerts. D’autres animations se dérouleront à travers la ville sans oublier les petits avec des théâtres de marionnettes géantes et pour les gourmets, le marché gourmand, rue des Cornières et beaucoup d’autres activités autour du pruneau.

Pour mieux connaître l’histoire du pruneau, la  Ferme et Musée du Pruneau, située à Laffite-sur-Lot, Le Gabach accueille les touristes et leur présente toute l’épopée de plus de 100 ans, construite autour du petit fruit bleu violacé. La visite à son rythme avec un audioguide ou en visite guidée (à partir de 15 personnes)  se décompose en 3 temps:

  • Visite du Musée du Pruneau pour la partie historique.
  • Vidéo de présentation de la ferme et du travail sur les 4 saisons.
  • Dégustation des produits.

Pour découvrir le métier de pruniculteur, la récolte et la transformation de la prune,  le musée organise la première Fête de la Prune et du Pruneau les 17 et 18 août prochains.

(c) Hervé Lacombe

 

 

 

Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /customers/a/d/f/impact-european.eu/httpd.www/journal/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252