Le Festival Ratha Yatra a célébré Jagannath à Paris

Dimanche 8 juillet, l’Inde a fêté à Paris  le 30ème Festival de char, Ratha Yatra, l’un de ses plus grands festivals culturels et spirituels tout en couleur. Décorations florales , fanions, maquillages sur le visage, tenues colorées étaient de mise.

Le Ratha Yatra a lieu chaque année à Puri, sur la côte Est de l’Inde et rassemble plusieurs millions de personnes venues de tout le pays. Il symbolise des valeurs spirituelles et immortelles depuis des générations  et des millénaires, des millions de personnes y assistent afin de se purifier et accéder à la transcendance dans la joie et la fête en dansant, tournant et virevoltant pour célébrer le divin et rendre gloire à la vie.

A Paris, pour le Festival de Jagannath, le défilé du Ratha Yatra est parti du 18ème arrondissement pour se terminer aux Halles à la Fontaine des Innocents où se tenait un village indien avec des danses et des concerts. Des stands proposaient  des spécialités artisanales et culinaires; un repas gratuit  composé d ‘assiettes végétariennes a été offert à partir de 18h  dans l’esprit de partage et de tolérance que caractérise le Ratha Yatra,  quelque soit la race, la communauté ou la religion et comme dans toutes les grandes fêtes spirituelles de l’Inde (Kumbha Mela,Holi, Diwali et Janmasthami)

Depuis environ 30 ans, le festival du char de  Jagannath est célébré  dans les principales villes d’Inde dont Delhi, Bombay, Bengalore, Ahmedhabad, Calcutta… et du monde entier telles que Londres, Amsterdam, Sydney, New York, Zurich, Milan, Moscou, Budapest, Madrid, Nairobi, Toronto, San Francisco, Durban, Berlin, Paris depuis 1990…sous l’inspiration de Sri Srimad A. C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada, fondateur du Mouvement International pour la Conscience de Krishna (ISKCON). Pendant 5 heures, il célèbre Dieu quelque soit le mode d’adoration et d’adorateurs en restant le trait d’union entre les cultures et les  expressions spirituelles.

Jagannath ( Maître de l’Univers) tout comme Krishna (l’Infiniment Fascinant) est l’un des nombreux noms de Dieu , chanté lors du Ratha Yatra  pour fêter la commémoration de son passage sur terre.

Né dans une famille noble, Krishna  a vécu comme un jeune pâtre  dans la campagne de Vrindavana, au nord de l’Inde lorsqu’il était enfant. Il a ensuite été couronné roi à Dwaraka et règné avec faste et grandeur avant de retourner dans le lieu de son enfance. On fête ainsi ce retour, entouré de l’amour des compagnes et compagnons de ses jeunes années lors du Festival  du Ratha Yatra où il est représenté avec un large sourire et de grands yeux.

Au 16ème siècle apparaisssent les expressions nouvelles de la ‘bhakti’, la dévotion, l’amour divin, enseignées par Chaitanya Mahaprabhu. Il habite près du temple de Puri  et organise des processions publiques dansées et chantées en l’honneur de Krishna (des samkirtanas)  témoignant partout de son amour fou de Dieu. Autour du Seigneur  Jagannath, 9 équipes dansaient et chantaient (4 devant, 2 de part et d’autre et une derrière). La forme actuelle du festival date de cette époque.

Au 20ème siècle, en 1967,  Srila Prabhupada  célèbre à San Francisco le premier Festival du Ratha Yatra en dehors de l’Inde puis va enseigner à ses disciples occidentaux comment l’organiser eux-mêmes.

.

 

 

Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /customers/a/d/f/impact-european.eu/httpd.www/journal/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252