Le Festival de Loire à Orléans

Véronique  YANG

Le festival de Loire s’est tenu à Orléans du 20 au 24 septembre, il regroupait tous les plus beaux fleurons de la marine fluviale.

Plus de 200 bateaux français et  un invité européen étaient présents sur les quais qui avaient retrouvé un visage d’antan. La manifestation a lieu tous les deux ans depuis 2003 avec un changement en 2015 et l’ouverture de la rive sud du fleuve.

Pour cette huitième édition, le fleuve invité était l’Ebre en Espagne et la région invitée les Pertuis charentais. Plus d’une centaine d’exposants ont mis la culture, les traditions et la gastronomie en avant et plus de 400 artistes ont fait le déplacement  pour distraire les visiteurs. Il s’agit du plus grand rendez-vous européen de la marine fluviale avec la présence d’environ 700 mariniers. D’autres pays européens étaient présents, les Pays-Bas, l’Italie et la Pologne. Cette année, un record de fréquentation a été enregistré . Les festivaliers ont pu aussi profité du magnifique feu d’artifice tiré au son de musique rock’n’roll qui donnait à chacun l’envie de danser.

Chacun a pu profiter de ces moments festifs et rapporter un petit souvenir comme une marinière, un petit bateau à faire flotter, un moulin à vent, une casquette, un sac en voile de bateau… Mais le clou du festival a été le concert de clôture d’Olivia Ruiz dimanche soir où des milliers de fans se sont rassemblés.

Au village des mariniers de Loire, démonstrations et dégustations étaient au programme avec  fumage de poisson, cuisine au chaudron et découverte des vieux métiers de France tels charpentier, tailleur de  pierre, maréchal-ferrant,mateloteur, forgeron…

Une exposition  proposée par des associations sur la fabrication de nattes de roseaux, la pêche professionnelle sur la Loire, présentation d’engins de pêche, de maquettes de bateaux de Loire… Animations autour de la boule de sable, espaces « chantiers » avec la construction de fûtreaux et exposition de pièces de bateaux, tout ce qu’il fallait pour découvrir la vie des mariniers et de leur entourage.

L’invité européen , l’Ebre a lui aussi réservé des surprises: Construction d’une ‘barraca’, maison typique du Delta de l’Ebre, Animations et expositions autour de la batellerie, de la culture du riz, de jeux traditionnels, Reconstitution d’un campement du XVIe siècle au bord de l’Ebre, Animations avec les Géants des villes de l’Ebre, Dégustations de produits locaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire