LE DERNIER ADIEU A DICK RIVERS

Jeudi 2 mai à 15 h30, la famille et les amis de Dick Rivers  lui ont adressé leur dernier adieu à l’église Saint Pierre de Montmartre, rue du Mont Cenis à deux pas du Sacré Cœur. Plus de 500 personnes étaient présentes pour saluer la mémoire du chanteur.

Le cercueil blanc  de l’artiste est entré dans l’église où le Père Michel Sonnier a accueilli sa femme Babette, son fils Pascal, sa fille adoptive Natala, sa famille et ses amis. La foule s’était rassemblée devant l’église, où le chanteur aimait venir s’y recueillir très souvent, pour assister à la retransmission de la cérémonie sur écran, l’église ne pouvant accueillir tout le monde.

Une cérémonie très émouvante pendant laquelle le père  Sonnier a salué l’homme au grand coeur qu’était Hérvé Fornéri, son enfance, sa carrière mais aussi des témoignages élogieux, sincères qui nous ont appris que “Mr Dick” était un artiste complet, bien plus qu’un chanteur. On retiendra particulièrement l’intervention de Brice Hortefeux, ami de vingt ans, qui a salué la mémoire de” l’homme qui a fait partie du jury de sciences Po, quelqu’un de généreux , optimiste, fidèle avec des projets plein la tête et faisant référence à ta chanson “Tu n’es plus là”, mais sache Dick que tu seras toujours là”.

Eric Naulleau lors de son discours a rappelé comment Dick Rivers était un  “Grand” depuis les Chats Sauvages jusqu’à son dernier album ” Rivers “: “Il avait su faire, avec noblesse, évoluer sa carrière, un rare français à chanter en anglais sans que le Commonwealth entier ne s’écroule de rire . Cet artiste performant savait passer du professeur Choron à Jean Genet, d’un film avec Jean Pierre Mocky au doublage d’un dessin animé , animateur radio et, n’en déplaise aux “cons descendant”,  rester authentique jusqu’ au bout”.

Jean Charles Liozu, ingénieur du son marié à Natala a été drôle et émouvant en narrant des anecdotes vécues avec son beau père depuis 2013: les surnoms qu’il aimait donner à tout son entourage, les épisodes de Columbo qu’il regardait pour la 145 eme fois. Epicurien généreux, il pouvait appeler 45 fois pour vous offrir un dîner….

Le cercueil a quitté l’église sous les applaudissements pour l’inhumation dans la plus stricte intimité au cimetière de Montmartre.  Malheureusement, peu d’artistes étaient présents pour ce dernier hommage à l’homme aux 35 albums et 55 ans de carrière; pour reprendre les propos d’Eric Naulleau :” Les Cons Descendants avaient fait porte close “.

Parmi les personnalités connues, on trouvait le producteur Jean Claude Camus, Isabelle Aubret, Michel Orso, Christophe Dechavanne, Francis Cabrel, Pierre Billon, Patrick Coutin, Jean Luc Lahaye, Alain Turban, Pierre Bonte, Olivier Kieffer, Fabien Lecoeuvre, le député niçois Eric Ciotti, Nicoletta qui très émue a déclaré :
“C’était le plus rockeur des rockeurs , il n’a jamais trahi, il est resté fidèle au rock and roll”.

Une magnifique plaque le représentant prés d’une Cadillac, a été réalisée par la famille Barattini , marbriers à Montagnac dans l’Hérault, avec qui il avait tissé des liens lors d’un concert dans cette région où ils avaient accueilli “Mr Dick” en Cadillac; très touché celui ci avait tenu à ce que cette famille réalise cette plaque après sa disparition.

Sur la butte Montmartre, alors que les applaudissements étaient très émouvants, le corbillard a marqué un arrêt devant la maison de son producteur Denis Sabouret, complice de toujours .

Mr Dick Rivers, votre départ a touché toutes les générations , tout comme votre passion pour la Country et votre ressemblance avec Johnny Cash; vous êtes parti discrètement, on se souviendra toujours de votre talent, de votre élégance, vous êtes gravé à jamais dans nos cœur.

Laisser un commentaire

Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /customers/a/d/f/impact-european.eu/httpd.www/journal/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252