Le défilé du 14 Juillet sur les Champs-Élysées: “fraternité d’armes sous l’uniforme, l’engagement d’une vie”

Cette année, le thème à été la “Fraternité d’armes sous l’uniforme : l’engagement d’une vie”. Le Japon et Singapour étaient à l’honneur.

4.290 militaires, 220 véhicules, 250 chevaux, 64 avions et 30 hélicoptères ont paradé sur la plus belle avenue du Monde, les français ont suivi le traditionnel défilé du 14 Juillet.

Les emblèmes des deux pays asiatiques invités ont ouvert le défilé aux côtés de ceux de la France, escortés par sept soldats de chaque nationalité.
Pour la première fois, 56 membres des ComCyber ont foulé le pavé des Champs-Élysées. Créée il y a moins d’un an, cette unité composée de 3.400 membres lutte pour protéger l’État des attaques informatiques qui se multiplient.

Peu de temps après le début de la cérémonie sur les Champs-Élysées, deux motards de la gendarmerie se sont percutés à faible vitesse et ont chuté devant la tribune officielle.

Les deux gendarmes exécutaient des figures dans le cadre d’une chorégraphie d’ouverture du défilé mêlant motos, chevaux et militaires à pied. Les militaires se sont rapidement relevés, sous l’œil du président Emmanuel Macron qui leur adressé un sourire désolé.

Au moment où la Patrouille de France survolait la capitale, l’un des neuf Alphajet mobilisés a lâché un fumigène rouge au lieu d’un bleu. Ce qui a quelque peu perturbé l’allure de la spectaculaire traînée bleu-blanc-rouge aux couleurs du drapeau français dans le ciel parisien, image emblématique du défilé, ce n’aurait pas été une erreur mais un hommage aux blessés dans les rangs de l’armée et aux victimes des ouragans Irma et Maria selon les réseaux sociaux, contrairement à ce qu’a déclaré la Patrouille de France..

Un hommage particulier à été rendu aux unités envoyées au secours des populations locales après le passage dévastateur, en septembre dernier, des ouragans Irma et Maria dans les Antilles françaises. Autre hommage, les élèves de l’École des officiers de la Gendarmerie nationale présents dans le cortège ont récemment baptisé leur promotion du nom d’Arnaud Beltrame, le lieutenant-colonel mortellement blessé par un jihadiste en mars denier alors qu’il avait pris la place d’une otage retenue dans un supermarché à Trèbes (sud). Un acte héroïque qui avait ému la France.

Après le président américain Donald Trump l’an dernier, le Premier ministre singapourien Hsien Loong et le ministre des Affaires étrangères japonais Taro Kono ont été les invités d’honneur du chef de l’État, alors que la France a entrepris de renforcer ses liens militaires en Asie-Pacifique.

Après le défilé du 14 Juillet, le président Emmanuel Macron, la première dame et le gouvernement se sont rendus aux tribunes pour saluer le public et les soldats présents.

 

Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /customers/a/d/f/impact-european.eu/httpd.www/journal/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252