La Villa Médicis, siège de l’Académie de France à Rome

L’Académie est fondée par Louis XIV en 1666 sur l’initiative de Jean-Baptiste Colbert. Elle a occupé plusieurs lieux à Rome avant de s’installer en 1803 dans la Villa Médicis, magnifique palais Renaissance, ancienne demeure d’un Cardinal. Elle accueille en résidence de jeunes artistes afin qu’ils complètent leur formation artistique auprès des vestiges antiques et des chefs d’oeuvre de la Renaissance.
Elle a reçu de célèbres pensionnaires, Fragonard, Ingres, Bizet, Debussy, David, Boucher, Carpeaux, Charles Garnier …

Un concours d’entrée, le Prix de Rome, institué par l’Académie des Beaux-Arts, permettait de sélectionner les candidats. En 1970, André Malraux le remplace par un recrutement sur concours organisé par le Ministère des Affaires culturelles. L’éventail des disciplines, d’abord limité à la peinture et à la sculpture, s’élargit à la composition musicale et à la gravure, puis au cinéma, à la littérature, ensuite, à l’initiative d’André Chastel, à l’histoire de l’art et à la restauration d’oeuvres d’art. Plus tard, viennent s’ajouter la photographie, le design et les métiers d’art.

Nommé en 1961 directeur de l’Académie par André Malraux, le peintre Balthus a profondément marqué l’institution. En poste durant 16 ans, il a rénové le Palais Farnèse, ses ateliers et les jardins en leur redonnant l’aspect qu’ils avaient au XVIème siècle.
Haut lieu de l’influence française dans la vie culturelle et mondaine de Rome sous le règne de Balthus, surnommé le Prince de la Villa Médicis, celle-ci continue à organiser régulièrement des projections de cinéma, des concerts, des colloques, des séminaires sur les arts et les lettres. Grâce à une programmation variée, elle contribue aux échanges culturels franco-italiens dans un cadre européen.
Elle est ouverte à la visite et l’on peut découvrir les appartements somptueusement décorés ainsi que les magnifiques jardins Renaissance qui ont reçu en 2015 le Prix ” Le plus beau Parc d’Italie”.
Jusqu’au 18 août 2019, la Villa Médicis présente les réalisations de fin d’année des résidents actuels : Sasha J. Blondeau, Miguel Bonnefoy, Rebecca Digne, Frederika Amalia Finkelstein, Gaëlle F. Gabillet associée à Stéphane Villard, Hélène Giannecchini, Lola Gonzàlez, François Hébert, Clara Iannotta, Pauline Lafille, Thomas Lévy-Lasne, Mathieu Lucas, Léonard Martin, Lili Reynaud-Dewar, Riccardo Venturi.
L’exposition a pour titre “Le vent se lève”
Crédit Photos: Gérard Crossay/IMPACT EUROPEAN

Laisser un commentaire

Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /customers/a/d/f/impact-european.eu/httpd.www/journal/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252