La mode débarque au Village Suisse

Situé entre l’Ecole Militaire et la Motte-Picquet dans le 15ème arrondissement de Paris, le Village Suisse est un espace dédié à l’art et aux antiquités. On y retrouve art contemporain, art déco et design ainsi que  tapisseries, sculptures, bijoux, peintures, armes anciennes et autres objets  sans oublier des pièces contemporaines.

Ce week-end, pour la première fois,  le milieu de la mode s’est mélangé à celui de l’art dans cet espace mythique qu’est le Village Suisse depuis sa création à la fin de l’Exposition universelle de 1900.

L’Exposition Universelle de 1900 a été la plus importante que l’hexagone ait connu avec l’apparition de la première ligne du métropolitain de Paris ouverte spécialement pour l’exposition, différentes gares comme la Gare de Lyon, la Gare d’Orsay ou des Invalides, la construction du Petit et du Grand Palais, la grande roue  installée avenue de Suffren ainsi qu’un énorme globe céleste et le Village Suisse, pavillon de la Suisse qui était une reconstitution d’un véritable village suisse avec le rocher qui est actuellement au zoo de Vincennes, une cascade et un lac; après sa destruction en 1937, des chiffonniers s’y installent en utilisant les nacelles des manèges comme échoppes. Petit à petit les antiquaires remplacent les échoppes qui en 1960 sont remplacées par des immeubles. Ce lieu rassemble antiquaires et galeries d’art mais sa fréquentation diminue suite à la concurrence. Afin de lui donner une seconde vie, des animations sont organisées depuis 2016 comme la présence de la Garde Républicaine avec 35 chevaux  ou celle des pompiers de Paris avec des pompes à cheval et cette année un défilé de mode.

Le 14 juin, un quatuor de jazz a animé l’inauguration et les deux jours suivants, on a pu assister aux défilés de quatre jeunes créateurs, tout cela en présence de célébrités. Ce fut aussi l’occasion d’admirer les oeuvres de quatre artistes grapheurs (Deuz, Graffmat, Sun 7 et Doudou Style) représentant les portraits de grands couturiers français (Jean-Paul Gaultier, Karl Lagarfeld, Agnes B, Yves Saint Laurent) d’après des photos de Jean-Marie Perier.

Vue la topologie des lieux et sa caractéristique piétonnière de part ses longues allées, le Village Suisse était tout indiqué pour y installer un « catwalk » et y faire défiler les créations de Simahiro Couture, Zaady et Les Diamants de l’Orient, la toute jeune marque Nouf Couture.

Les deux premiers créateurs à ouvrir le bal ont été vendredi après midi  Simahiro Couture et Zaady. Le show présenté par Christian Lebon, »fils spirituel de Charles Trenet » a commencé par la prise de parole de Jean-Christian Daveau,  président du Village Suisse qui a raconté l’ histoire  de ce site.

La collection Simahiro Couture du jeune styliste d’origine camerouaise Hiro Mounangaht , passé dans de grandes maisons comme Nina Ricci ou Céline est avant-gardiste, futuriste et minimaliste. Ses collections s’adressent aux femmes et aux hommes et sont influencées par l’américain Rick Owens, le coréen Songzio et Demobaza. Ce qu’il a présenté au Village Suisse est basé sur le chic, le sport mais aussi sur l’avenir. Une très grande originalité que l’on retrouve jusqu’au nom de sa maison, Simahiro Couture, une contraction de deux prénoms, celui de sa fille Sima et le sien Hiro.

La seconde présentation était le défilé Zaady du créateur belge d’origine ivoirienne Fabrice Mahi. Ses collections Haute Couture et sportswear chic s’adressent aux femmes et aux hommes modernes et élégants. Il a ainsi développé un style sobre tout en y incluant du « bling-bling » comme il se plait de le souligner. On y retrouve du coton, de la dentelle. Par ailleurs il a habillé les candidats de Mister Afrique Francophone 2017 et a participé au Multicolor Fashion Show. Plus récemment, les finalistes de Mister Black Belgium ont porté ses créations pour le final le 28 avril dernier. Il a aussi été l’invité de l’émission « Parlez moi de vous » animée par Annick Lejeune, directrice commerciale chez l’Oréal.  Tombée sous le charme des créations du styliste, elle a accepté de défiler pour lui lors de la prestation « Le Village Suisse aime la Mode. C’est donc dans une magnifique robe de tulle rouge brodée de sequin  qu’elle est apparue puis  a posé aux côtés du styliste de Zaady Couture dont cette dernière collection qui porte le nom de sa maman décédée, Nadaud.

Le second jour de défilés  se rapportait aux  marques « Les Diamants de l’Orient » et Nouf  Couture. Comme la veille, Christian Lebon a animé le show auquel assistaient le Maire du 15ème, Philippe Goujon ainsi que son adjoint en charge du commerce, Gérard Gayet. D’autres personnalités étaient présentes comme le danseur Brahim Zaibat; le chanteur lyrique Fabrice di Falco; le sosie officiel de Georges Clooney, Pascal Carreras; Any d’Avray; Sophie Darel; Katia Tchenko, Sophie Forte ou encore Nikola Parienty et la créatrice-styliste Andrea de Serre mais aussi Patrick Adler, Estère Mortagne-Gringa, présente de l’association « l’Esprit de Montparnasse »et Shawa Pablo-Chester.

Le premier défilé a été celui de Nadia Traoré, créatrice  des « Diamants de l’Orient ». Sa première collection de tee-shirts en 2016,  » Partie de rien, d’une poignée d’or » est faite selon elle pour habiller le corps et embellir l’âme », c’est l’histoire de sa vie. Ancienne hôtesse au sol à Roissy, elle s’est adonnée à sa passion en commençant par la création de bijoux puis elle est apparue dans le défilé de Simahiro en 2017 Pour cette prestation au Village Suisse, tenues de plage, maillots de bain et vêtements de sports pour femmes, hommes et enfants. Toute une collection design, chic et sportswear.

Avant le défilé de clôture de  Nouf Couture, Sarah van Elst, ancienne candidate de  The Voice , finaliste de Miss Belgique, Guenièvre ou Morgane dans « La Légende du Roi Arthur » et aussi connue pour sa participation dans « Les Anges 10 », a présenté son single « Elevate » dans un showcase, accompagnée d’un danseur.

Nouf Couture a été le clou de ces deux jours de défilés.  Âgée de seulement vingt-deux ans, la très prometteuse designer Nouf Nakaiti dont le prénom signifie grandeur en Saoudien, a présenté en exclusivité les modèles de sa toute nouvelle collection « Black Forest » qui s’adresse aux femmes qui osent mettre leur séduction en valeur. Elle a dédié ses tenues à sa couleur de prédilection, le noir, synonyme de luxe, élégance, richesse et force et a terminé par une somptueuse robe de mariée. C’est en forêt que Nouf est allée puiser l’inspiration de ses nouvelles créations. Faune et flore ont nourrit son imaginaire. L’étendue boisée et ses éléments naturels sont devenus les thèmes dominants de ses broderies drapées. De cette alchimie est née  » Black Forest « .

Arbres et feuillages, coupes sensuelles, lignes félines, effets de matières et de transparence, le choix d’étoffes noires fines et délicates, toutes travaillées à la main avec raffinement, papillons, fleurs mystérieuses, étoiles, perles et autres symboles prennent vie pour se fondre avec ravissement dans la dentelle, la soie, l’organza et le tulle. Les robes courtes côtoient les longues dans une harmonie parfaite. Avec Nouf Couture, les femmes sont sûres d’elles-mêmes tout en étant tendance, class et sexy.

Laisser un commentaire