La cuillère d’or, tout un doigté féminin dans ce prix culinaire

La “Cuillère d’Or” est un concours gastronomique international 100% féminin ouvert aux professionnelles  et amatrices, réunissant convivialité, excellence, art de vivre et bien être.

En 2020, le concours de la Cuillère d’Or fêtera ses 10 ans avec la grande finale internationale. En 2018, la  première sélection de la “Cuillère d’Or à l’étranger a été inaugurée au Pérou puis en Chine, aux USA et en Espagne à Valence pour les années 2019 et 2020 et aussi en France qui accueillera la sélection nationale et la grande finale internationale. La sélection Espagne se fera les 13 et  14 octobre 2019, celle de la Chine en juillet et celle pour le Pérou  en octobre. Il faudra attendre mars 2020 (du 11 au 13) pour les USA; la finale internationale à Paris-France devrait avoir lieu au salon Equiphôtel en novembre 2020 (reste à confirmer).. La finale mondiale et le Trophée Fillettes devraient tomber entre le 8 et 10 mars . En attendant,  la 5ème édition  se déroulera le 15 avril à Paris, présidée par sa fondatrice Marie Sauce-Bourreau, sa vice-présidente Daniele Crost et son président d’honneur, Christian Tetedoie.

Elles seront 24 professionnelles et amatrices  retenues le 18 décembre dernier, à concourir à Ferrandi Paris pour la sélection France et pays francophones du 15 avril  dans 2 catégories distinctes (cuisine et pâtisserie) et devront se départager par la réalisation en 4 heures d’une entrée  et d’un plat sur le thème du développement durable (Entrée: huîtres et moules bio, pommes, rose; Plat: la volaille dans tous ses états) pour la catégorie cuisine. Pour la catégorie pâtisserie, les candidates auront 3h30 pour réaliser une Vénus: chocolat, pomme et rose à dresser à l’assiette sur 6 assiettes identiques.

Chaque trophée aura une présidente de jury : Virginie Basselot, MOF, le Negresco pour le Trophée Cuisine et Christelle Brua, le Pré Catelan pour le Trophée Pâtisserie.

Le parrain des Trophées est Guillaume Gomez, MOF et Chef des cuisines du Palais de l’Elysée; les 2 présidents d’honneur sont Anais Bescond, biathlète française la plus titrée au niveau international et Thierry Charrier, chef des cuisines du Ministère des Affaires Etrangères et Européennes depuis plus de 20 ans.

Le jury mixte est composé de Meilleurs Ouvriers de France, professionnels reconnus, Présidents d’associations gastronomiques  et grands chefs parmi lesquels  la déléguée auprès de la présidente de la région, en charge de la gastronomie, Babette de Rozières; Michel Roth, MOF, Bocuse d’or et co-président d’Euro Toques France ou encore les chefs de Matignon et des ministères des Outre- mer, de l’agriculture et de l’alimentation. Il devra tenir compte du talent et du savoirs faire des finalistes.  

La Cuillère d’Or  a été fondé en 2010 par Marie Sauce- Bourreau, pour  sortir les femmes de leur rôle de “seconde-main”  et les mettre sur le devant de la scène de la gastronomie. La cuisine est devenu un patrimoine culturel et ce concours réservé aux femmes, est ouvert aux professionnelles et aux amatrices qui concourent dans deux catégories bien distinctes. Il attribue 2 trophées : La Cuillère d’Or Cuisine et La Cuillère d’Or Pâtisserie. Les dossiers de candidatures ont du être déposés avant la 30 novembre 2018 pour les 2 catégories.

Si depuis des siècles, la cuisine était l’apanage des hommes avec de grands noms comme l’Escoffier ou Lenôtre, les choses ont commencé à évoluer à partir des années 30 où deux femmes, Eugénie Brazier et Marie Bourgeois, ont été reconnues par la seule référence de l’époque, le Guide Michelin.. Depuis, elles  ont donné des lettres de noblesse à cet art qu’elles affectionnent particulièrement.

Laisser un commentaire

Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /customers/a/d/f/impact-european.eu/httpd.www/journal/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252