Journées europénnes du patrimoine 2017: l’histoire de la Légion d’honneur et de son palais

Gabriel MIHAI

Le palais de la Légion d’honneur, joyau architectural du XVIIIème siècle, ouvre ses portes au public les 16 et 17 septembre, vous pourrez découvrir l’histoire des ordres de chevalerie et les noms des 34 grands chanceliers.

Le siège de la grande chancellerie de la Légion d’honneur est situé dans l’Hôtel de Salm, bâtiment historique au cœur de Paris, il s’agit d’un des rares palais nationaux à n’avoir jamais changé de titulaire et de vocation en plus de deux siècles, à travers deux empires, deux monarchies et quatre républiques, et malgré les dommages subis lors de la Commune et d’un incendie en 1871, le palais est restauré grâce au général Vinoy, 18 éme grand chancelier qui avait chois l’architecte Anastase Mortier.

En 1925, le musée à été créé à l’initiative du général Dubail alors grand chancelier. Il sera déclaré monument historique en 1985.

Le grand chancelier Jean – Louis Georgelin entreprend en 2011 la restauration des salons du palais, des façades et jardins, ainsi que la salle du conseil, par le biais de fonds provenent de mécénat privé.

La grande chancellerie de la Légion d’honneur administre les décorations nationales.
Elle dirige aussi deux établissements d’enseignement public, les maisons d’éducation et le musée de la Légion d’honneur et des ordes de chevalerie.

C’est elle qui décide des désignations des nouveaux décorés on exmaninet les dossires en executant les délibération des conseils. Elle verse leur traitement aux titulaires militaires et gére les archives. Elle veille aussi à ce que les décorations officielles françaises et étrangères (autorisation pour les porter) soient usitées.

Grand maitre de la Légion d’honneur et de l’ordre national du Mérite, le président de la République statue notamment sur l’attribution des décorations. Il nomme parmi les grand’croix le grand chancelier pour une période de six ans.

Il existe aussi un conseil pour l’ordre national du Mérite composé des 11 personnes et un conseil pour l’ordre de la Légion d’honneur composé de 17 membrs qui atribue la médaille militaire.

Le code de la Légion d’honneur a été etabli en 1962 par le général de Gaulle et complété 1963 par la création des l’ordre national du Mérite.

La Légion d’honeur est la plus haute distinction national, elle récompense les Mérite acquis au service de la nation pendant un moins 20 ans soit à titer civil au militaire, elle disting des personnes de tous demains d’activité et de tous milieux.

La médaille militaire est la seconde décoration française qui récompense les exploits extraordinaires ou de longs services passés sous les drapeaux.

L’ordre national du Mérite récompense les mérite distingué manifestés de la function publique, civile ou militaire ou dans l’exercice d’un activité privée. Il peut s’obtenir aprés dix ans de service et accueille des générations plus jeunes.

Les maisons d’éducation de la Légion d’honneur accueillent de la 6 éme à la terminele et en post-bac, les filles petites-filles et arrière-petites-filles de membres de la Légion d’honneur, de Médaillés militaires ainsi que de décorés de l’ordre national du Mérite et aussi aux descendantes de décorés étranger.

Le collège est situé aux Loges à St-Germaim-en-Laye et le lycée de l’ancienne abbaye royale St- Denis. Tous deux sont des internat avec 32 hectares de parc.
Le port de l’uniforme est obligatoire pour toutes les élèves.
Sont pris en compte pour l’admissien les diffcultés financières ou situation familales fragilisées mais aussi l’éleignement géegraphique des parents.
Pour ces raisens les maisons d’éducation est un rôle social.
Le châtau d’Oceuen fut maison d’éducation et est administre par le musée de la Renaissance qu’il abrite.

Le musée abrite les ordres chevaleresques religieux et militaires (ordre de Malte), les ordres Royaux, (St Michel, St Esprit, St Louis), la Légion d’honneur avec ses trois colliers dont les maillens illustrent les activités d’excellence de la nation. Créé sous le première empire porter par l’empere le collier fut recréé sur la 3éme Republique. Depuis il est l’incegne de président de la Republique qu’il est le seul a le recevoir. Au revers du chaque maillen sont gravés les nomms des présidents qui se sont succédé. Le collier actuel réalice en 1953 et présenter par le grand chancellier au président de la Republique.

Les ordres europénne (la Jarretiere au Royaume Uni, la trisen d’or en Espagne…), les ordres du monde (l’Elephant blanc en Royaume de Siam…) fout aussi partire des la collection.

La médaile militaire créé en 1852 par le prince Louis Napolion, futur Napolion III, est réservér aux soldats et sous-officiers dont récompence les actes de courge.

Les médailles militaires sont la croix de guerre destinée à honorer les actes de bravoure sur le champs bataille, (la croix guerre TOE, la croix de guerre 1939-1945, la croix de la valeur militaire).

En novembre 1940, l’ordre de la libération fut créé par le général de GAULLE pour récompenser tous soux travaillant à la libération de la France.
C’est ainsi que naquirent les compagnions de la libération.

Le général de Gaulle est aussi le créateur de l’ordre national du Mérite remplaçant de nombrux ordres ministériel. Les Palmes académiques, le Mérite agricole, le Mérite maritime et les Arts et lettres son les souls à avoir subsité.

 

Laisser un commentaire