Fête de l’Huma 2017

Véronique YANG

Cette année, la Fête de l’Huma s’est tenue du 15 au 17 septembre  au Parc  départemental de la Courneuve comme tous les ans.Elle a été comme tous les ans organisée par le journal “l’Humanité”.

La première Fête de l’Huma s’est tenue en 1930 à Bezons pour récolter de l’argent pour financer le journal. Elle se tenait à Vincennes de la Libération jusqu’en 1956, elle déménage ensuite plusieurs fois  pour se poser à parti de 1960 et ce pendant 11 ans au Parc des Sports de la Courneuve. Après un retour à Vincennes, elle retourne à la Courneuve et s’installe définitivement au parc départemental en 1999.

La Fête de l’Huma est avant tout un rendez-vous festif pour partager “une frites saucisse”autour d’une bière, 200 points de vente, du buffet de la gare des cheminots à l’assiette d’huitres de l’ostréiculteur de Bretagne aini que d’autres spécialités régionales, sont répartis sur tout  le parc. On y vient aussi pour s’amuser et écouter de la musique au pied des 50 scènes  musicales.

Parmi les têtes d’affiche Renaud qui revient sur les planches de la grande scène après 10 ans d’absence, Iggy Pop l’iguane des Stooges et légende du punk, Trust, l’âge d’or du rap français, des spectacles que l’on ne voit pas ailleurs comme celui de Gisèle Pape et la Messe des soeurs de la Perpétuelle Indulgence, les soeurs Berthollet.. sans oublier les débats, les stands et les discours des personnalités  politiques mais aussi les projections de films engagés ou sociaux comme “Le jeune Karl Marx”, “La Sociale” mais aussi le phénomène de la rentrée  “120 battements par minute” qui suit les militants d’Act-Up Paris.et les spectacles d’art vivant.

Vendredi 15, les sons métal de Gojira ont réveillé le public, les plus de 600 000 visiteurs de cette 82ème édition étaient impatients de voir Iggy Pop sur la Grande Scène le 16 au soir et Renaud le 17.

Côté politique, les 4 lieux de débats ont accueilli les ténors de la Gauche dont Pierre Laurent, leader du PCF et Benoît Hamon qui vient de créer son parti mais aussi David Corman chef des écolos. Ils ont  commenté l’actualité de la rentrée essentiellement tournée contre les mesures sociales d’Emmanuel Macron et la préparation des manifestations à venir. Toutefois, on a noté l’absence de Jean-Luc Mélenchon.

D’autres stands plus ou moins pittoresques se son tenus désormais à la Fête de l’Huma comme celui des naturistes de France pour la seconde année. Le village de l’économie sociale et solidaire, le Forum social, l’Espace Numérique et celui du Tourisme ont aussi été très fréquentés malgré le mauvais temps et la boue, ce qui est la plupart du temps le cas tous les ans.

 

 

 

PHOTOS: IMPACT EUROPEAN / WPA – BM