Festival Que Gusto: un petit coin du Mexique à Paris

Le Festival Que Gusto est apparu pour la première fois en 2015 à Paris pour promouvoir la culture et la cuisine mexicaines.

Organisé pour la 5ème année sous l’impulsion de Ximena Velasco et Espresso Communication,le festival permet de retrouver des saveurs de son pays natal comme les plats à base de mais, élément incontournable de la nourriture mexicaine ou encore des boissons plus ou moins connues issues de l’agave,  des spécialités à bases de feuilles de cactus, de champignons de mais ou une sauce à base de chocolat et de piments…

L’inauguration du Festival  dont le thème est “Le Mexique entre Terre et Mer” a eu lieu vendredi 14 juin à l’Institut culturel du Mexique, en présence de Son Excellence Monsieur Gomez Robledo, ambassadeur du Mexique à Paris et du parrain de cette édition, le chef étoilé Eric Guérin qui a réalisé des bouchées mexicaines à partir des recettes qu’il a ramenées de son voyage. Une centaine d’invités issus de la presse et du tourisme au Mexique étaient présents pour cet événement dont la vedette est la ville de Mexico, capitale culturelle de l’Amérique Latine et de l’Art Urbain. le thème: “Le Mexique entre Terre et Mer”.

La soirée a débuté par une danse préhispanique suivie d’une dégustation d’aliments et de boissons mexicains parmi lesquels le soda à l’hibiscus Oaxaca Premium de Prime Company, le mezcal de Mezcal Brothers et les plats préparés avec soin par la cheffe Mercedes Ahumada sans oublier les vers de terre grillés ou les brioches que l’on déguste pour la Fête des Morts. Cette soirée a permis de découvrir l’histoire du Mexique à travers sa gastronomie traditionnelle qui provient de différentes régions et de leurs spécialités.

Le Festival Que Gusto, c’est aussi la possibilité de rencontrer pendant une semaine  des producteurs, des commerçants, des importateurs de produits mexicains, de faire ses courses dans un véritable mercado qui se tient les 3 derniers jours du festival ou encore découvrir les différentes spécialités régionales dans les restaurants partenaires de la capitale.

Pour la troisième année aussi, le Taco Challenge, compétition amicale et festive entre restaurateurs visant à mettre en valeur le taco et les saveurs classiques de la Street Food de Mexico présentera une douzaine d’établissements de la capitale pour concourir  et remporter la palme après décompte des votes (50% du public sur le site et 50%  du jury, “La Taco Squad”, composé d’influenceurs food). Le gagnant recevra le 28 juin un encadrement d’une illustration de Cocolvù, artiste et ami  du festival, héritier de la tradition des muralistes mexicains,  qui a réalisé depuis 3 ans l’image du festival.

La ville de Mexico (CDMX) est l’invitée et le partenaire officiel de cette édition, ce qui fera d’elle la capitale de la gastronomie et de la culture durant cette semaine à travers les différents événements  organisés dont le  brunch à 4 mains à la Mezcaleria, le cours de cuisine et le dîner street food Mexico présentés au restaurant Itacate,  le goûter mexicain à l’hôtel des Collectionneurs, l’expérience complètement piment avec sa dégustation de chocolats et de piments, etc… Un spectacle de clôture “Au delà de Frida” aura lieu le 23 juin à l’Apollo Théâtre; une façon de revenir en chansons sur la vie de Frida Khalo.

Un concours organisé pendant la durée du festival est organisé avec la collaboration des partenaires et la ville de Mexico; il offre un voyage comprenant le vol et un hébergement de 5 nuits pour 2 personnes afin de découvrir les richesses de la ville .

Mexico, appelée alors Tenochtitlan, est une ville fondée sur une zone lacustre au  début du XIVème sièle. A la chute de l’empire Aztèque (1521), les conquérants espagnols bâtirent la ville de Mexico (“Nombril de la lune”). Depuis, la ville regorge de spécificités que ce soit architecturales avec les quartiers d’origine aux vestiges ancestraux, l’architecture coloniale ou le quartier des affaires et la zone trendly  comme la Condesa ou La Roma. La zone marécageuse de Xochimilco avec ses canaux et ses vendeurs de spécialités en pirogue, offre un dépaysement total tout comme la Milpa Alta, quartier qui dévoile un écosystème oùl’on cultive les éléments essentiels de la cuisine nationale (mais, cactus, piments, courges…)

Dans les marchés urbains, la street food est une façon très variée de se nourrir à Mexico. Dès le matin avec des jus de fruits frais ou de” licuados”, version mexicaine des smoothies, faite à base de fruits frais et de lait accompagnés  d’un tamal aux fruits (pâte de maïs fourrée aux fruits et cuite à l’étouffée dans une feuille) ou salé.  Pour le déjeuner, les  incontournables tacos, mais aussi les tortas (sandwiches mexicains), les tamales  salés,  les tostadas (servis sur des galettes de maïs frites), les tlacoyos (galettes de maïs), fles lautas (flûtes de maïs fourrées et frites), les quesadillas ou simplement les maïs grillés. Jusqu’au soir, on peut déguster des mets sucrés tels les fameux churros, tubes de pâte frite fourrés à la confiture ou au caramel de lait et saupoudrés de sucre, les glaces maison faites à base de fruit frais, l’atole, une boisson chaude à base de maïs, qui peut être parfumé de vanille, de coco, de chocolat, de fraise et autres fruits.

Mexico est une ville attractive de part ses 2 009 restaurants, ses 2 681 lieux à explorer, ses 168 musées, ses 483 hôtels et ses 27 attractions dans la ville.

Sébastien Ripari au Qué Gusto Festival

Juan Manuel Gómez Robledo, ambassadeur du Mexique en France au Qué Gusto Festival
Juan Manuel Gómez Robledo, ambassadeur du Mexique en France au Qué Gusto Festival

Crédit Photos: B.M./IMPACT EUROPEAN

Releated

Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /customers/a/d/f/impact-european.eu/httpd.www/journal/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252