Exposition Nymphéas : l’abstraction américaine et le dernier Monet

Le Musée de l’Orangerie à Paris présente une belle exposition sur l’attrait des artistes impressionnistes américains à la présentation du dernier Monet.

L’artiste Ellsworth Kelly (1923-2015), découvre les panneaux les Nymphéas lors d’une rétrospective consacrée à Monet à Zurich en 1952. Intrigué par ces œuvres abstraites aux formats exceptionnels, il fait une demande aux héritiers de Monet qui l’invitent à Giverny. La vision des grands panneaux dans l’atelier lui laisse une grande impression, car il n’avait jamais vu des tableaux comme ça, des compositions unies représentant de l’eau avec des nénuphars, sans ligne d’horizon. Ces grandes décorations demeurées dans l’atelier de Giverny commencent à attirer l’intérêt des collectionneurs et des musées.

On pense souvent que les Nymphéas ne sont qu’un seul tableau, ils sont en fait une série d’environ 250 peintures réalisées par Claude Monet durant les trente dernières années de sa vie.

Les tableaux représentant les Nymphéas dans les étangs de Giverny, sont le reflet du ciel et de la végétation dans l’eau, qui sont les tableaux les plus emblématiques de la carrière de Monet, peintre fondateur du mouvement impressionniste.

Exposition jusqu’au 20 août 2018
Musée de l’Orangerie
Jardin des Tuileries
75001 Paris

 

Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /customers/a/d/f/impact-european.eu/httpd.www/journal/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252