Energie éolienne : “consolider la filière dans la concertation”, thème du dernier colloque du Syndicat des énergies renouvelables

Gérard CROSSAY

Le 16 novembre dernier, à la Maison de la Chimie, se sont tenues les Assises Nationales de l’Eolien Terrestre organisées par le SER, le Syndicat des énergies renouvelables.

Cette journée a rassemblé plus de 300 personnes et a permis un riche débat entre les différentes parties prenantes, élus, riverains, développeurs éoliens, associations environnementales.

Un développement important de l’énergie éolienne en France est attendu pour répondre aux objectifs fixés par la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte et par la Directive Européenne sur les Énergies Renouvelables.

Le parc éolien français est constitué de près de 6 000 éoliennes réparties dans 1 500 parcs et représentant plus de 12 000 MW. Compte-tenu des technologies actuelles et du renouvellement des parcs existants avec des éoliennes plus puissantes, l’atteinte de l’objectif fixé à l’horizon 2023, compris entre 21 800 MW et 26 000 MW, nécessitera l’installation d’environ 4 000 éoliennes supplémentaires.

Reconnue comme une source d’énergie électrique fiable et compétitive, l’énergie éolienne est aujourd’hui devenue un pilier important du système énergétique dans de nombreux pays. Partout dans le monde, cette forme de production d’électricité se développe à un rythme important avec, au cours de la décennie précédente, un taux de croissance moyen annuel de 30 %.

La France se situe en 4ème position européenne en termes de capacités installées et ENGIE est aujourd’hui le premier producteur éolien en France.
L’allocution d’ouverture a été prononcée par Jean-Louis Bal, Président du Syndicat des énergies renouvelables, suivie d’une vidéo de Sébastien Lecornu, Secrétaire d’Etat auprès de Nicolas Hulot, Ministre d’Etat de la Transition Ecologique et Solidaire.

Ont été abordées diverses problématiques : un parc éolien peut-il constituer un outil d’aménagement du territoire? Quelles sont les bonnes pratiques vis-à-vis des riverains? Quelles retombées économiques?
L’état a fixé à la filière éolienne un objectif ambitieux : doubler la puissance du parc d’ici 2023.

Comment y parvenir avec l’appui de la population? Comment développer le dialogue en amont d’un projet? Quels outils de planification mettre en place?
François de Rugy, Président de l’Assemblée Nationale, a conclu ces débats consacrés à la concertation.