Alex Ramires : en soi et contre tous !

Ses yeux bleu azur et son bouc roux taillé sont familiers. Et pour cause, Alex Ramires avec un « S » et non un « Z » (surfeur mexicain) officie auprès de Yann Barthès dans l’émission « Quotidien » sur TMC. Et alors ? Eh bien, le beau gosse de 29 ans, gaucher de surcroît, a décidé d’assumer. Mais quoi ? Son homosexualité ! Désolée les filles, il est gai ! Oui et après ?  Dès son apparition sur scène, l’humoriste donne le ton en annonçant « Je suis homo ! » et se questionne : être un homme doit-il être forcément synonyme de virilité ? Et être homo, ça veut-il forcément dire être sensible et efféminé ? On peut et on doit être qui on veux. Sauf que dans les faits … Aussi, Alex se raconte en toute transparence, car il n’est rien de tout ça. Le presque trentenaire parle avec bienveillance de son coming-out, de la tolérance de sa famille quant à l’annonce de sa sexualité, parle de son complexe de la salle de sport « J’n’ai pas d’abdos, j’suis pas jaloux », aborde la « lose » de son premier rancard et évoque sa relation. Depuis trois ans, il est avec quelqu’un « Être deux, c’est hyper pratique pour jouer au Uno ». Mais en fait, l’idée d’être en couple l’agace, car « ça veut dire que t’es devenu sérieux comme ta relation ». Pour lui, c’est comme « être dans un bain. Mais, des fois, je prendrais bien une douche, juste pour l’hygiène et varier les shampoings… pour que ma peau ne se ramollisse pas comme un pruneau ». Ça le mérite d’être honnête, car il le pense, le couple « c’est comme un jeu vidéo. T‘as qu’une seule vie et pleins d’ennemis à combattre » comme la routine potentielle dans laquelle on peut se retrouver. Un rapprochement évident pour tous les couples hétéros. Mais alors, in fine, problématique hommes/femmes ?   1-1 la balle est au centre !

Alors « game is over ? Non pas. Certes, la vie à deux ne le fait pas rêvée. Il n’est pas pressé de faire appart en commun et loin de lui l’idée de s’unir et de devenir parent. « Je n’ai pas pris le chemin le plus pratique ». C’est son choix et c’est son droit. Son cheval de bataille est ailleurs.  Alex est surtout tourné sur les stéréotypes. La société, en quête de normalité, adore mettre des étiquettes. Ah, ces fameuses cases dans lesquelles on vous colle ! La réalité est bien toute autre. Tout le monde n’y rentre pas. La preuve. Alex, lui est hors catégorie. Il s’en amuse et prend un malin plaisir à pointer du doigt et subtilité tout le ridicule des fameux clichés sur les homosexuels. Stop à la caricature ! Et pour cela, quoi de mieux que l’autodérision ? Alex Ramires n’est pas « sensiblement viril ». Ça c’est lui qui le dit, car certaines femmes et certains hommes, pensent très certainement le contraire. Mais pour sûr, il est sexy, sensible, touchant et … terriblement talentueux.

 

« Sensiblement viril », un stand up ingénieux et bien pensé, original dans sa construction, drôle et très actuel, à l’écriture fine soupoudrée d’impertinente, moqueuse à souhait, sans jamais être méchante et surtout très juste, mis en scène par Alexandra Bialy et brillamment interprété par un artiste humble et complet, qui danse, qui mine, qui fait le show et le bien et qui sait investir la scène pendant 1h15. Bref, Alex Ramires a tout d’un grand. Une découverte coup de cœur à venir applaudir absolument. Du jeudi au samedi à 20h à la Comédie de Paris (Paris IXème) jusqu’à la fin du mois de mars – Réservations : 01 42 81 00 11 et en tournée dans toute la France – toutes les infos sur www.verygoodshow.com

Laisser un commentaire

Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /customers/a/d/f/impact-european.eu/httpd.www/journal/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252