Ecotourisme en Crète: le « lagon » de Balos

Gérard CROSSAY

Site naturel d’une grande beauté naturelle, le « lagon » de Balos à la pointe extrême nord-ouest de la Crète est inclus dans l’initiative européenne Natura 2000.

Trois façons de s’y rendre.
Depuis le port de Kissamos, il existe une croisière quotidienne qui permet d’y passer l’après-midi pour une baignade délicieuse dans une eau turquoise, agréable de mai à octobre car le temps reste ensoleillé et chaud.

Le bateau fait une halte préalable à l’île de Gramvoussa, également site Natura 2000, surmontée d’une forteresse vénitienne, dont les plantations d’arbres en bordure d’une belle plage de sable blanc sont entretenues par un gardien à longue barbe qui y réside, tel un Robinson.

La seconde possibilité, c’est une piste difficilement carrossable de 10 km. 45 mn de conduite sportive, le reste du parcours à pied pour 1/2 heure. Pour mieux protéger le site, la municipalité envisage d’ interdire l’accès aux voitures et de le remplacer par une navette.

Troisième solution, un sentier balisé pour les randonneurs depuis Falasarna, site aussi classé Natura 2000, tant pour la variété de la flore et de la faune que pour la beauté naturelle de ses plages de sable blanc aux eaux cristallines bordées de rochers.

Le « lagon » de Balos subit malheureusement les assauts du tourisme, mais le classement en zone Natura 2000 commence à se faire sentir. Des installations arbitraires ont été enlevées, sont interdits le camping sauvage, la cueillette de plantes, l’abandon de déchets.

La Crète possède 53 sites Natura 2000, caps, gorges, vallées, marais, plages, îlots …
L’objectif du réseau Natura 2000 est de maintenir la diversité biologique tout en tenant compte des exigences économiques, sociales, culturelles et régionales dans une logique de développement durable. La conservation d’aires protégées et de la biodiversité présente également un intérêt économique.

 

 

Laisser un commentaire