Discours d’Emmanuel Macron et colloque pour le 50ème anniversaire de l’élection de Georges Pompidou

Afin de célébrer l’anniversaire des 50 ans de l’élection de Georges Pompidou en 1969, le président de la République a prononcé un discours en son hommage devant une assemblée réunie autour de son fils Philippe Pompidou et de sa famille. Le lendemain, s’est tenu un colloque en présence de 2 anciens présidents, Valéry Giscard d’Estaing, son successeur et Nicolas Sarkozy.

Né dans le Cantal, fils d’instituteur, le futur président fait ses études à Albi. Devenu Normalien et agrégé de lettres, il enseigne à Marseille puis au Lycée Louis-le-Grand à Paris, où il côtoie Léopold Sédar Senghor et Aimé Césaire. A la Libération, il entre au cabinet du Général de Gaulle puis devient son directeur de cabinet en 1958,

Suite à la démission du Général de Gaulle le 27 avril 1969, les déclarations de candidatures ont eu lieu le 30 avril et le premier tour des élections présidentielles le 1er juin 1969; Après le second tour du 15 juin, Georges Pompidou est déclaré vainqueur et sera investi le 20 juin.

A l’occasion du 50 ème anniversaire de l’ investiture du second président de la Vème République, plusieurs manifestations ont été organisées à partir du 30 mai où a été publié sous la haut patronage du Président de la République, en partenariat avec les Archives nationales, aux éditions Nouveau monde, un ouvrage grand public, illustré de nombreux clichés inédits, et rédigé par 26 auteurs. Durant le mois de juin, d’autres initiatives ont été prises comme  la souscription à une médaille commémorative de la Monnaie de Paris, dessinée par Joaquin Jimenez, directeur de la création et de la gravure à la Monnaie de Paris à partir d’un profil de Georges Pompidou et de “La France” de Georges Mathieu;  une exposition,”Georges Pompidou: l’homme d’état-l’homme privé” organisée sur la place Stravinski près du Centre Georges Pompidou par l’Institut Georges Pompidou en collaboration avec Paris-Match et le Centre Georges Pompidou du 14 au 21 juin et pour finir, un colloque les 20 et 21, ” Avec Georges Pompidou, penser la France : héritages et perspectives”. Trois thèmes centraux (Rénover la Ve République : une métamorphose ?, Propulser le modèle économique et social français,  Adapter la puissance française dans un nouveau monde global )ont été développés autour de nombreux historiens, témoins et personnalités politiques en présence de 2 anciens présidents, Valéry Giscard d’Estaing et Nicolas Sarkozy et après la réception à l’Elysée la veille.

Hormis l’oeuvre de mémoire, cette célébration relève les axes forts du mandat de Georges Pompidou qui disparaissait en 1974, tout en remémorant la politique économique et sociale qui fit de la France l’une des économies les plus dynamiques au monde, dans le cadre d’un modèle de prospérité partagé par l’ensemble des Français et articulé autour d’une  politique étrangère dans la continuité
du volontarisme gaullien et jouant des nouvelles configurations internationales dans la croissance et du développement durable, par exemple, fut loin d’être étrangère à Georges Pompidou qui
créa le ministère de l’environnement, tout en poursuivant une politique d’aménagement du territoire
volontariste marquée par les grandes infrastructures

Pour Georges Pompidou:”Passer sa vie dans l’opposition est pour un homme politique ce que serait pour un poète se condamner à lire et à juger les vers des autres”.

Le président Georges Pompidou et son épouse aimaient beaucoup l’art contemporain. Durant son passage à l’Elysée, il l’intégra à la décoration du Palais. ” Je voudrais passionnément que Paris possède un centre culturel (…) qui soit à la fois un musée et un centre de création où les arts plastiques voisineraient avec la musique, le cinéma, les livres, la recherche audiovisuelle” avait-il déclaré en parlant du futur Centre Pompidou.

Laisser un commentaire

Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /customers/a/d/f/impact-european.eu/httpd.www/journal/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252