Décès du Prix Nobel de la Paix, Kofi Annan

Kofi Annan, Prix Nobel de la Paix 2001 et ancien secrétaire de l’ONU est mort samedi 18 août à l’âge de 80 ans dans une clinique de Berne en Suisse.

Homme politique, diplomate, économiste et homme d’Etat, Kofi Annan est né  le 8 avril 1938 à Kumasi au Ghana.

Après avoir étudié le droit dans son pays, il part aux Etats-Unis en 1961 et entre au Macalester College de St Paul . Il passe ensuite  un an à l’Institut des Hautes Etudes Internationales de Genève. De retour aux Etats-Unis dans le Massachusetts 10 ans plus tard, il fait des études de troisième cycle en économie au Massachusetts Institute of Technologie en 1971 et 1972 et obtient sa maîtrise en sciences de gestion au MIT.

En 1962, il fait ses débuts à l’OMS où il est fonctionnaire du budget et d’administration. Il siège ensuite à la Commission des Nations Unies pour l’Afrique à Addis-Abeda, à la FUNU II à Ismailia puis au haut Commissariat des Nations Unies à Genève, devient sous-secrétaire général à la gestion des ressources humaines et coordinateur des Nations Unies pour les questions de sécurité  entre 1987 et 1990. Sous- secrétaire général à la planification des programmes au budget et à la comptabilité puis contrôleur entre 1990 où il reçoit la mission, après l’invasion du Koweit par l’Irak, d’organiser le rapatriement d’Irak de 900 fonctionnaires internationaux et ressortissants de l’étranger. En 1992, il dirige la première équipe chargée de négocier avec l’Irak , concernant la vente du pétrole pour financer l’aide humanitaire. En 1993, il est promu sous-secrétaire général de Boutros Boutros-Ghali à qui il succède, commençant son premier mandat de secrétaire général de l’ONU le 1er janvier 1997; il est réélu pour un second mandat de 2002 à 2006 à la suite duquel le sud- coréen Ban-Ki- Moon prend  le poste pour aussi 2 mandats puis  le portugais Antonio Guterres depuis le 1er janvier 2017.

Après avoir quitté son poste à l’ONU, , il est nommé en juin  2007 président de l’Alliance pour une Révolution verte en l’Afrique (AGRA), créée en 2006 et subventionnée par Bill et Melinda Gates et la Fondation Rockfeller. En octobre de la même année, il est le nouveau président de la Fondation de Soutien à l’Organisation Mondiale contre la Torture qui regroupe 282 membres dans 92 pays. Il préside également l’African Progress Panel créé en 2007 notamment pour le suivi des engagements du sommet du G8 de 2005; membre du comité d’honneur de la Fondation Jacques Chirac en  2008, année de sa création, il est membre du jury du prix de la prévention des conflits et fonde sa propre fondation  consacrée au développement durable et à la paix. Il est aussi membre de Global Elders, créé par Mandela pour promouvoir la paix et les droits de l’homme dans le monde.

En février 2012, il est émissaire conjoint de l’ONU et de la Ligue Arabe sur la crise en Syrie mais constatant l’échec de cette mission, il préconise l’entrée de la Russie et de l’Iran dans les négociations. Finalement, il démissionne début août de la même année. En mai 2013, Laurent Fabius lui remet les insignes de Grand Officier de la Légion d’Honneur

Il décède le 18 août entouré de sa seconde épouse Nane Lagergren, juriste suédoise  avec qui il a eu une fille et de ses deux autres enfants issus de son premier mariage. Ses prises de positions resteront gravées à jamais comme la défense des personnes LGBT+ ou ses interventions pour le continent africain…

Depuis l’annonce de sa mort, de nombreuses personnalités lui rendent hommage à commencer par les président Emmanuel Macron qui parle de” la force de ses combats”, Vladimir Poutine et Donald Trump, l’ex-président Hollande, les anciens ministres des Affaires étrangères Hubert Védrine et Bernard Kouchner sans oublier l’actuel secrétaire de l’ONU Antonio Gutteres ou Jean-Pierre Raffarin, ami et ancien ministre de Jacques Chirac. Son rôle dans la médiation pour la paix au Kenya mais aussi au Rwanda face au génocide restera gravé dans nos mémoires mais son plus grand regret fut son impuissance dans les conflits bosniaque ,lybien et syrien où il n’a pu empêcher les bombardements.

Kofi Annan
ONU- KOFI ANNAN et ERDOGAN
K ANNAN
Kofi Annan
ONU- V POUTINE et K ANNAN
Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /customers/a/d/f/impact-european.eu/httpd.www/journal/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252