Décès de Johnny Halliday : l’émotion est immense en France

GÉRARD CROSSAY

Un « grand hommage populaire » organisé samedi sur les Champs Elysées

La France pleure son idole et se recueille.
Ce jeudi 7 décembre, une veillée a eu lieu à l’église St Roch de Paris, l’église des artistes.
Nombreux, ses fans sont venus assister à une messe lors de laquelle plusieurs titres de Johnny ont été diffusés.
Une grande ferveur religieuse s’est emparée du pays qui va rendre un grand hommage populaire au chanteur.

Samedi 9 décembre, le cortège funéraire partira à 12h de la Place de l’Etoile et descendra l’Avenue des Champs Elysées au son des chansons du rockeur, suivi de centaines de bikers.
Le cercueil rejoindra ensuite l’église de la Madeleine sur le parvis de laquelle joueront ses musiciens.
Le Président Emmanuel Macron prendra la parole au cours de la cérémonie religieuse.
Quelque 500.000 personnes sont attendues sur la plus grande Avenue du monde.
Elles viendront rendre un dernier hommage au chanteur qui allumait le Feu pour voir briller la flamme dans les yeux de ses fans et se sentir moins seul.
Les larmes de Michel Drucker, à la fin de l’hommage qu’il a rendu sur France 2 à son ami, ont ému la France entière.
Et samedi prochain aussi, les yeux seront embués de larmes, des larmes de tous ceux qui ont l’impression d’avoir perdu un proche, tant la « star », malgré son statut de bête de scène ou de monstre sacré, était proche des gens, proche de ce public qu’il aimait avec lequel il avait besoin de communier régulièrement lors de gigantesques concerts.
« C’est mon frère d’âme, je suis en deuil, j’ai perdu une personne de ma famille » a déclaré un biker interviewé.

Laisser un commentaire