Décès de David Rockfeller à l’âge de 101 ans

VÉRONIQUE  YANG

Le banquier américain David Rockfeller est mort le 20 mars à l’âge de 101 ans dans sa résidence de Pocantico Hills surplombant l’Hudson River au nord de New-York.

Né en 1915, David Rockfeller faisait partie de cette puissante dynastie du même nom. Il était le dernier petit-fils de John Rockfeller, fondateur de la compagnie pétrolière Standard Oil.
Homme d’influence, la place de secrétaire d’état au trésor lui fut proposée deux fois par Richard Nixon et Jimmy Carter mais à chaque fois, il refusa.

Sa passion pour les voyages l’a emmené dans plus de 100 pays , plaçant sa banque, la Chase Manhattan Bank devenue la JP Morgan Chase comme la mieux représentée à travers le monde. Il rencontra plus de 200 chefs d’état et fut le premier à ouvrir en Russie où il s’est rendu deux fois et où il rencontra Khroutchev en 1964 et Gorbatchev en 1989 mais aussi en Chine.

Très prisé dans le monde des affaires, il défendait la responsabilité sociale des entreprises., son rôle pour sortir New-York dans les années 70 de la crise fiscale fut prépondérant. En 1973, il créa la “Trilatérale”, organisation privée sensée favoriser les relations entre l’Amérique du Nord, le Japon et l’Europe de l’ouest; Elle regroupait des personnalités influentes.

C’était aussi un grand philanthrope tout comme l’avaient été son grand père et son père. En effet il était de tradition dans la famille que les enfants économisent une partie de leur argent de poche afin de la redistribuer à des oeuvres caritatives. C’est ce qu’il fit en 1994 en donnant 25 millions de dollars à l’université de Harvard où il fit ses études. En 2005,il dote de 5 millions de dollars par an le
MOMA (Museum of Modern Art) de Manhattan. Pour ses 100 ans, il lègue plus de 400 hectares à un parc national de l’état du Maine où il avait une résidence.

Les anciens présidents H.W.Bush et Bill Clinton ont salué sa mémoire et sa générosité philanthropique. Pour Bill Clinton, c’était “un homme d’affaires parfait, utilisant son nom et sa fortune pour faire le bien dans son pays comme à l’étranger”.

Mort dans son sommeil, à la suite d’un arrêt cardiaque, il laisse à ses enfants, petits enfants et arrière petit enfants une fortune évaluée à 3,3 milliards de dollars au dernier classement des milliardaires publié lundi selon Forbes. Malheureusement, aucun de ses descendants n’a sa stature pour reprendre le flambeau.

JOURNAL

"NOUS SOMMES UN JOURNAL INDÉPENDANT"

Laisser un commentaire

Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /customers/a/d/f/impact-european.eu/httpd.www/journal/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252