Coupe du Monde 2018: Le Danemark a pris trois points précieux et rejoint la France en tête du groupe C

Le Danemark a assuré l’essentiel en battant le Pérou sur un but de Yussuf Poulsen en deuxième mi-temps.

Le but décisif est tombé des pieds de Yussuf Yarari Poulsen à la 60e minute. Un goal qui permet aux Danois de rejoindre la France en tête du groupe avec trois points. Le Pérou, qui a gaspillé de nombreuses occasions et a manqué un penalty en fin de première période, est quant à lui dernier avec zéro point en compagnie de l’Australie.

Ce but, tombé à l’heure de jeu, a couronné la première grosse occasion danoise du match. Une réussite maximale dont les Péruviens ont été loin, très loin. Les Sud-Américains ont bénéficié de plusieurs chances de but, et notamment lorsqu’ils ont galvaudé un penalty juste avant la mi-temps. Un penalty obtenu après le recours à l’assistance vidéo, et que Christian Cueva a expédié au-dessus de la transversale.

Alors que le Danemark commençait à trouver les solutions à ses problèmes et que la mi-temps approchait, le Pérou a bénéficié d’un penalty – accordé après visionnage du VAR – sur Cueva. Le petit attaquant a pris ses responsabilités mais a envoyé le ballon en tribunes (45e).

Le début de deuxième période était également à l’avantage de l’équipe de Ricardo Gareca. Peu concrets, les Péruviens se sont fait surprendre en contre à l’heure de jeu. Yussuf Yurari Poulsen a alors profité des larges espaces pour se présenter devant Gallese et placer au premier poteau pour le 0-1.

La réaction péruvienne a été immédiate et il a fallu un grand Schmeichel pour détourner d’une main l’envoi de Flores (61e)

La dernière demi-heure poussive des péruviens ne portera pas ses fruits et ce malgré l’entrée de son avant-centre vedette Guerrero, notamment protagoniste de deux occasions franches (64e et 79e) et une grosse occasion de Farfan détournée par Schmeichel (84e).

Put-être qu’après 36 ans d’absence, la pression était trop forte sur les épaules des Sud-Américains.
Les Danois peuvent surtout remercier leur gardien Kasper Schmeichel, impérial durant toute la rencontre, qui a fait face à des Péruviens combatifs. Avec cette victoire, la sélection danoise rejoint la France en tête du groupe C.

Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /customers/a/d/f/impact-european.eu/httpd.www/journal/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252