Commémorations du 170ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage

Cette année, on commémore le 170ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage. A cette occasion, de nombreux événements sont organisés dans toute la France durant le mois de mai.

Les commémorations ont commencé le 27 avril dernier par l’hommage rendu par le président de la République au Panthéon aux figures de l’abolition. S’en est suivie l’inauguration d’une exposition au Panthéon. Un documentaire “Les routes de l’esclavage”a été diffusé mardi 1er et mercredi 2 mai sur la chaîne franco-allemande Arte.

En province, le film d’animation”Zarafa”a été projeté jeudi 3 mai à Nantes par l’Association “Les Anneaux de la Mémoire”.

A Bordeaux, l’exposition du  CMNHE, “Abolition et Citoyenneté”de l’Association” l’A  Cosmopolitaine” a été inaugurée à l’Hôtel de Ville et à  Monceau-les-Mines, la Compagnie de danse Difé Kako a présenté une pièce chorégraphique d Chantal Loial le 4 mai. Un village de la mémoire se tient à Bordeaux au Square Toussaint Louverture depuis le 5 mai.

La journée du 8 mai a été marquée par la projection du film “12 years a Slave .A aris, l’église St Dominique a accueilli un concert pour la paix le 9 mai.

Pour la journée nationale des mémoires de la traite de l’esclavage et de leurs abolitions, le 10 mai, projections de films, pièces de théâtre et à Nantes visite guidée de l’exposition “Sur les traces de Nantes, port négrier”. Remise des prix du concours pédagogique national-La Flamme de l’Egalité.

A Villers Cotterets, pour la 5ème année consécutive,  trois cents ultramarins étaient présents dans la cour du château de François 1er pour célébrer cette commémoration organisée par l’association des amis du Général Dumas chassé de l’armée de Napoléon après le rétablissement de l’esclavage en 1802 et mort en 1806. A la même heure,  était organisée une cérémonie officielle au jardin du Luxembourg  en présence du Premier Ministre Edouard Philippe, Brigitte Girardin, ministre des outre- mers et Françoise Nyssen, ministre de la culture. Le soir à 17h30, plus de 10 000 participants étaient réunis devant le monument à la mémoire du Général Dumas et de l’esclavage pour une seconde cérémonie à Paris à l’Etoile en présence d’Anne Hidalgo, maire de Paris, Jacques Toubon, défenseur des droits, Patrick Bernasconi, président du conseil économique, social et environnemental, Geoffroy Boulard, maire du 17ème.

D’autres événements (films, concerts, pièces de théâtre, conférences, tables rondes et expositions se dérouleront entre le 12 et le 23 à Meaux, Sens, Bordeaux ou Paris mais aussi Choisy le Roi (94), Strasbourg (exposition “Victor Schoelcher, son nom est à jamais lié à l’abolition de l’esclavage” inaugurée le 22 mai jusqu’au 10 juin).

Le 23 mai, la ministre des Outre-mer, Brigitte Girardin remettra le prix de thèse du Comité National pour la Mémoire et l’Histoire de l’Esclavage au ministère des Outre-mer. A 14h, une messe en hommage aux esclaves sera dite à l’église St Sulpice; à 18h30, concerts et animations culturelles auront lieu place de la République à Paris et de 19h à 23 h une marche citoyenne des Tuileries à la place de la République, commémorera les 20 ans de la marche du 23 mai 1998 où 40 000 personnes, toutes descendantes d’esclaves, ont défilé dans une marche silencieuse derrière le slogan «Pensez à nos parents qui ont vécu le martyr de la traite et de l’esclavage colonial».

Le Comité Marche du 23 mai a travaillé à faire sortir les victimes de l’esclavage de l’oubli, en retrouvant les noms de plus de 200 000 personnes affranchies et nommées en 1848; cela aboutira le 28 février 2017, date à laquelle le Parlement instaure avec la loi Egalité réelle en Outre-mer, le 23 mai comme la journée nationale en hommage aux victimes de l’esclavage.

Cette année, le 20ème anniversaire de cette marche silencieuse sera marqué par l’annonce du Président de la République Emmanuel Macron qui a annoncé fin avril dernier, la construction d’un futur mémorial pour les victimes de l’esclavage. Annonce confirmée par le Premier Ministre Edouard Philippe lors de la cérémonie de commémoration de l’abolition de l’esclavage, le 10 mai. Ce monument sera situé aux Jardins des Tuileries. Un lieu empreint de symboles et d’histoire .