Commémoration du 75ème anniversaire du débarquement en Normandie

A l’occasion du 75ème anniversaire du débarquement en Normandie du 6 juin 1944, la Président de la République s’est rendu sur les plages du débarquement  après la cérémonie internationale de Portsmouth au Royaume-Uni.

Lors du débarquement des troupes alliées en Normandie, plus de 150 000 hommes ont atteint les plages françaises, plus de 10 000 furent tués, blessés ou disparus.

La première partie des commémorations du D-Day s’est déroulée dans le sud de l’Angleterre à Portsmouth qui fut le port de départ pour Sword Beach, plage normande choisie pour l’opération de débarquement des Alliés en Normandie. A cette occasion la Reine Elizabeth II, accompagnée de son fils, le Prince Charles et de Theresa May a accueilli les représentants de 16 pays parmi lesquels l’Américain Donald Trump et son épouse Melania, dont la visite officielle se terminait, le Français Emmanuel Macron, l’Allemande Angela Merkel, le Canadien Justin Trudeau ou encore l’Australien Scott Morisson… 300 vétérans étaient aussi présents pour rendre hommage à ceux qui tombèrent pour mettre fin au joug des nazis. Une dizaine d’entre eux est montée sur scène après les déclarations des officiels. Donald Trump a lu une prière que Franklin D.  Roosevelt avait lu à la radio au soir du 6 juin 1944, Emmanuel Macron a quant à lui  lu la lettre d’adieu d’un jeune résistant fusillé à l’âge de 16 ans, tandis que Theresa May a lu la lettre d’un soldat à son épouse, 2 jours avant le D.Day où il fut tué. Angela Merkel a souligné dans un communiqué que “le Débarquement avait “libéré” les Allemands du “national-socialisme”, et permis “la réconciliation, l’unification au sein de l’Europe. Le discours de la Reine a marqué la fin de la célébration.

Après le défilé aérien de la Royal Air Force, qui réunissait avions modernes et chasseurs Spitfire d’époque, les 300 vétérans britanniques de 90 ans et plus, ont embarqué devant les invités,  à bord du navire de croisière MV Boudicca pour refaire le trajet qui les avait conduits dans la matinée du 6 juin de Portsmouth sur les plages normandes d’Utah, d’Omaha, de Gold, Juno et Sword.

Pour commémorer cette journée historique, l’adoption d’une”Déclaration” pour “faire en sorte que les sacrifices du passé ne soient jamais vains et jamais oubliés” a été signée à Portsmouth par les 16 pays représentés.

Vers 18h, Emmanuel Macron s’est rendu à Caen où il a rendu hommage à la Résistance Normande et  aux fusillés de la prison.

Jeudi 6 juin a 8h30, la pose de la première pierre du mémorial britannique de Ver-sur-Mer a eu lieu en présence de la Première Ministre du Royaume-Uni,Theresa May et du Président de la République, Emmanuel Macron. Ce dernier s’est ensuite rendu à Bayeux où il a rencontré 2 vétérans français, Léon Gautier et Jacques Lewis. En fin de matinée, une cérémonie franco-américaine s’est tenue au cimetière de Colleville-sur-Mer. A partir de 16h30, le chef de l’Etat a présidé la cérémonie traditionnelle de l’école des fusillés marins à Colleville-Montgomery en hommage aux 177 commandos Kieffer qui ont débarqué le 6 juin.

Une cérémonie internationale a eu lieu à Courseulles-sur-Mer, présidée par le Premier Ministre Edouard Philippe.

Laisser un commentaire

Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /customers/a/d/f/impact-european.eu/httpd.www/journal/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252