Attentat à Strasbourg: l’attaque de Strasbourg a été revendiquée par Daesh

Dans un communiqué diffusé près d’une heure après la neutralisation de Chérif Chekatt, le groupe jihadiste a qualifié l’auteur de l’attentat du marché de Noël de Strasbourg de “soldat” du groupe État islamique.

L’auteur de l’attentat au marché de Noël de Strasbourg, qui a fait trois morts et treize blessés mardi 11 décembre au soir, est un “soldat” du groupe État islamique (EI). C’est ce qu’a annoncé ce jeudi 13 décembre vers 23h son média de propagande Amaq via un communiqué, près d’une heure après que Cherif Chekatt a été abattu.

Selon ce communiqué, cité par le groupe de surveillance des réseaux extrémistes SITE, Cherif Chekatt “faisait partie des soldats de l’État islamique et il a mené cette opération en réponse à l’appel à viser les citoyens (des pays) de la coalition internationale” qui combat l’EI en Syrie et en Irak. Le groupe État islamique lance des appels réguliers à viser les pays, dont la France, qui sont membres de cette coalition dominée par les États-Unis.

Sa neutralisation ce jeudi 13 décembre aux alentours de 21h30 met fin à deux jours de traque.

Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /customers/a/d/f/impact-european.eu/httpd.www/journal/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252