Anne Hidalgo a présenté ses voeux aux élus du conseil de Paris

Véronique YANG

Pour la nouvelle année, la maire de Paris a présenté ses voeux aux élus du Conseil de Paris et en a profité pour faire de nombreuses annonces dont la gratuité intégrale du Pass Navigo pour les « séniors » parisiens de 65 ans et plus à partir de juin 2018 (sous conditions de plafond).

Le premier adjoint de la maire a ouvert cette cérémonie par un discours remerciant Anne Hidalgo et la remerciant pour ce qu’elle a fait pour la capitale durant 2017.

Après une année 2017 très riche en événements tels que la nomination de Paris en tant que ville hôte pour les jeux olympiques et paralympiques de 2024, la 3ème place dans le monde pour son attractivité pour les investisseurs étranger et l’obtention de l’autoritaire bancaire européenne.

Anne Hidalgo a présenté ses voeux et son programme pour 2018 devant l’ensemble des maires de Paris, du Président du Grand Paris Patrick Ollier, du Président du Conseil Départemental de la Seine St Denis Stéphane Troussel, de parlementaires et de Serge Boulanger représentant le préfet de police de Paris Michel Delpuech mais aussi de nombreux invités présents pour l’occasion.

Paris en tant que capitale européenne et mondiale est reconnue pour sa capacité d’innovation et d’inclusion (80% de la population parisienne est née ailleurs).

-L’engagement pour 2018  se fera avec détermination et confiance et même en prenant des risques que ce soit pour le développement écologique et les défis concernant le climat pour que Paris soit » une ville qui respire et qui bouge » et le développement de la place de la nature dans la ville avec la création  de nouveaux jardins publics dans les 1er et  l’ouverture de nouveaux  tronçons dans les 14è, 17è, 19è et 20è arrondissement et l’ouverture d’une ferme urbaine de          7 000 m² sur un toit  du quartier de Chapelle international dans le 18è.

-Les lauréats Pariculteurs verront leurs projets éclore d’ici l’automne 2018 sur le toit de l’Opéra Bastille, le réservoir d’eau de Paris à Charonne. La génération des jeunes agriculteurs qui s’installe à Paris auront au total 15 700 m² pour exploiter leurs talents. Par ailleurs 3 sites pilote dans les 12è, 18è et 20è verront l’ouverture de cours d’écoles « oasis »en remplaçant l’enrobé des cours par un enrobé en partie végétale.

-Dans l’objectif d’un Paris 2050 « zéro carbone » avec 100% d’énergie consommée d’origine renouvelable et produite localement à hauteur de 20% et le lancement de centrales solaires au Parc Floral de Vincennes et de puits de géothermie à Bercy -Charenton. La population parisienne sera prochainement appelée à se prononcer à la fois sur internet ou dans les urnes sur des sujets comme la fin du diesel en 2024 et celle de l’essence en 2030. La première levée de fonds pour le Fonds Vert ( fonds d’investissement territorial dédié à la transition écologique) se passera avant l’été.

– La capitale s’investira aussi en 2018  dans la mobilité avec la mise en place de la ligne de bus à haut niveau de service sur les quais de Seine Rive Droite avec la ligne 72 prolongée jusqu’à la Gare de Lyon avec des bus électriques et en novembre l’inauguration du tramway T3 jusqu’à la porte d’ Asnières. En ce qui concerne le vélo, il y aura de nouveaux tronçons tronçons sur  les quais de Seine Rive Gauche, de nouvelles pistes cyclables rues Turbigo et Lecourbe, la première partie de la piste bidirectionnelle de la rue de Rivoli de Bastille à Hôtel de Ville sera ouverte en été et les travaux sur les Champs Elysées  s’achèveront en 2019.

-Malgré le retard de l’introduction du nouveau Vélib’ (dont 30% à assistance électrique) dans les près de 70 communes de la Métropole et de l’aménagement de ses stations, Paris envisage de devenir dans les 15 prochaines années la création du plus grand service de vélos partagés en Europe, l’arrivée des 1 800 agents à la ville de Paris permettra un meilleur contrôle des pistes cyclables.

-Côté véhicules, les aides incitatives votées par le conseil de Paris entrent en vigueur dès le 1er janvier. Artisans, commerçants, TPE et PME ainsi que les taxis pourront y recourir pour se procurer un véhicule propre neuf ou d’occasion. Un financement pouvant aller jusqu’à 4000 euros sera alloué à tout artisan taxi qui installera chez lui une borne de recharge ainsi que 200 euros de crédit de recharge sur les bornes Belib, 60 nouvelles bornes d’appel seront installées.

-La mesure phare pour 2018 concerne  les personnes âgées de 65 ans et plus à qui il sera possible de se procurer un Pass Navigo entièrement gratuit  sous réserve du plafond (moins de 2200 euros par mois). Un Conseil Parisien de la Mobilité va être . Un numéro vert « Allo Sénior va être mis en place.

-Autre cheval de bataille de la ville de Paris, la propreté et la lutte contre les incivilités (dépôt sauvage d’encombrants, urines, déjections canines….) dont la brigade vient de se rattacher 1840 anciens agents de la Préfecture de Police Pour compléter, 170 nouvelles laveuses et aspiratrices de trottoir ainsi que de nouvelles corbeilles de rues seront mises en place. La période de balayage estivale jusqu’à 23h30 sera rallongée, des comités citoyens pour la propreté en lien avec les  comités de quartier et les mairies seront créés. L’opération participative déjà existante dans le 18ème « Tous mobilisés pour notre quartier « sera étendue sur une dizaine d’autres sites.

-Le logement est aussi au centre des préoccupations de la ville de Paris  en 2018, c’est pourquoi il est envisagé de construire 7 000 nouveaux logements sociaux pour toutes catégories confondues dans de nombreux arrondissements. (135 logements rue du Maréchal Fayolle et 110 rue St Didier seront construits dans le 16ème, 37   rue de Londres dans le 9ème et   17 rue St Lazare dans le 9ème). Plus de 1 000 logements étudiants seront inaugurés.  Des travaux d’amélioration  des conditions de vie  tels la rénovalition thermique, l’embellissement des espaces et jardins continueront pour 4 500 logements.

-Après la création de 10 000 nouveaux emplois en 3 ans dans les startups et l’innovation et le sauvetage de 130 petits commerce depuis 3 ans,  l’effort se poursuit notamment grâce à la préemption de locaux et un groupement interbailleur sociaux de locaux commerciaux. Grâce au label « fabriqué à Paris », les métiers traditionnels et manuels seront revalorisés tout comme ceux du numérique. L’Economie Sociale et Solidaire qui représente 10% des emplois sera mise en valeur  et 2 nouvelles recycleries ouvriront car nous entrons dans une société de recyclage et non de plus de jetable. Un appel à projets, « Paris Fabrik » de 800 000 euros va être lancé.                                                                                     Le dispositif « Premières Heures »qui permet à 400 sans-abris de reprendre une activité  se verra allouer 500 000 euros supplémentaires. L’expérimentation « Territoire 0 chômeurs » du 13ème arrondissement va être étendue aux 18 ème, 19ème et 20ème arrondissement.

-La formation sur les langues et le numérique sera mise en valeur  pour les adultes  (Cours Municipaux pour Adultes  avec plus de 26 000 auditeurs) ou pour tous grâce au dispositif Paris Code pour les métiers du numérique (2 500 places ont été ouvertes et contribueront à faire de Paris la première capitale mondiale du codage informatique et de l’innovation).

-Les Jeux Olympiques et paralympiques de 2024 seront un moteur de la création d’emploi avec près de 240 000 postes créés en Ile-de-France dans les 6 prochaines années. Le souhait de la maire est  de « voir 10%  des heures générées par les marchés publics dédiés à l’insertion sociale et qu’au moins 1/4 des retombées économiques reviennent aux entreprises locales » avec priorité à l’ESSC.

-En 2018, la famille reste au coeur des préoccupations puisque des ludomobiles se multiplieront et seront présentes dans chaque arrondissement. Par ailleurs, plus de 1 000 nouvelles places de crèche seront ouvertes. Paris sera alors le département de France comptant le plus de places de crèche par enfant. Le dispositif « Tous Mobilisés » qui concerne 11 écoles et 3 collèges prioritaires s’étendra à de nouveaux établissements qui ont besoin d’une mobilisation collective pour surmonter leurs problèmes. Au niveau du matériel, 6 700 tablettes supplémentaires, des ordinateurs portables, des vidéoprojecteurs, des tableaux numériques, des robots pour les activités normales et périscolaires seront distribuées dans les établissements. 40 écoles bénéficieront d’un espace numérique de travail et d’un portail internet éducatif déjà suivi par 25 000 élèves. Une véritable école numérique va s’ouvrir aux  Halles avec le Forum des Images pour les 11-18 ans où ils pourront se former gratuitement

-La pratique du sport va se développer d’ci 2024, cette année un parcours sportif va s’ouvrir bd de Charonne entre les métros Avron et Philippe Auguste puis Nation Stalingrad. Dans les écoles, 353 professeurs d’EPS interviendront et 70 000 élèves participeront à des activités, plus de 2 700 ateliers seront organisés dans des clubs sportifs dans des activités périscolaires.  Les  plus grands événements sportifs organisés dans le Grand Paris seront les 10èmes Gay Games qui réuniront 15 000 participants et 40 000 visiteurs au mois d’août à Paris, la Ryder Cup au golf de St Quentin en Yvelines en septembre et le championnat d’Europe de handball féminin en fin d’année.

Culture, patrimoine et mémoire seront au coeur de l’opération « Plus Belle Paris ». Dans chaque arrondissement, les parisiens décideront d’embellir un lieu par une intervention artistique. Les bibliothèque Assia Djebar dans le 20ème  et Vandamme dans le 14ème vont ouvrir. Plusieurs rénovations sont prévues, les Plateaux Sauvages dans le 20ème,les gradins du théâtre Paris-Vilette dans le 19ème et rue Watt dans le 13ème une fabrique dédiée aux arts du cirque et de la rue, une exposition reviendra sur les 50 ans de mai 68. Les fontaines des Champs Elysées seront inaugurées, la restauration des églises de la Madeleine, St Augustin, St Eustache et St Germain des Prés  s’achèveront. En novembre, pour le centenaire  de la fin de la première guerre mondiale, un monument aux morts sera inauguré au cimetière du Père Lachaise.

-En ces temps froids, la solidarité est de mise pour tous ceux qui se trouvent en difficultés dont ceux qui viennent chercher refuge. A cet effet, des séries d’action sociales sont organisées dès janvier avec des kits d’hygiène distribués, des propositions pour humaniser l’hébergement d’urgence et un appel à projet innovant pour »les petits abris de nuit ». Une première « Nuit de la Solidarité » sera organisée mi-février, elle permettra d’identifier les besoins, notamment le nombre de places d’hébergement et combien de personnes dorment dans la rue. On a besoin de 1 000 volontaires pour cette opération ainsi que des associations existantes. Au printemps, la »Bulle » qui a accueilli les migrants deviendra un centre d’accueil de jour pour migrants et SDF.

-Liée à la solidarité et au logement, il y a la santé.  En 2018, un espace santé-prévention mobile se déplacera dans les différents quartiers de Paris. Un centre de santé sexuelle ouvrira à l’Hôtel Dieu. Les interventions à domicile des médecins et personnels de soin .seront facilitées par la gratuité de stationnement sous certaines conditions. Un portail dédié à la MDPH simplifira les relations entre professionnels et malades.

-En 2018, de grandes réalisations architecturales privées et publiques verront le jour2018, Paris comptera de nouvelles grandes réalisations architecturales, publiques et privées :
– Le Tribunal de Grande Instance de Paris, imaginé par Renzo Piano et lauréat de l’Équerre
d’Argent, ouvrira ses portes en avril.
– Roland Garros comptera 3 nouveaux courts prêts pour le tournoi 2018.
– Le Jardin d’acclimatation sera entièrement rénové
– La Poste du Louvre verra sa rénovation s’achever pour une ouverture en février 2019.
– La Bourse de commerce se transformera en musée d’art contemporain, avec les collections
Pinault accessibles au public début 2019.
– La fin des travaux de La Samaritaine, un chantier majeur débuté en 2016  aboutira en 2019.
– 2018 signera  le début du chantier porté par la Fondation LVMH dans l’ancien Musée des Arts et traditions Populaires, il s’achevera début 2020.
Les investissements sont aussi nombreux dans les quartiers populaires :
– Cette année, fin des travaux des espaces publics des quartiers en rénovationurbaine Broussais (14e) et Croisset (18e).
– Ouverture de nouveaux équipements publics rue Serpollet dans le 12e ou encore de nouveaux espaces publics dans le quartier Saint-Blaise (20e).

2018 est encore une année pleine de bonnes surprises et de belles réalisations.

 

Laisser un commentaire