Anémone a perdu son combat contre la maladie

L’actrice Anémone, de son vrai nom Anne Bourguignon vient de s’éteindre le 30 avril des suites d’ une longue maladie à l’âge de 68 ans.

Elle restera l’inoubliable Thérèse du “Père Noel est une ordure”  avec Marie-Anne Chazel, Christian Clavier, Thierry Lhermitte ou  Marcelle du “Grand Chemin” aux côtés de Richard Bohringer où tous 2 décrochèrent le césar de la meilleure actrice et du meilleur acteur en 1988.

Elle aura eu à son actif plus de 70 films au cinéma et une vingtaine de pièces de théâtre dont celle qui fait référence dans sa carrière sur les planches comme ensuite au grand écran:”Le Père Noel est une ordure”.

Sa magistrale interprétation pleine d’humour et d’émotion au Palais des Glaces fin 2017  dans la pièce “Des noeuds aux mouchoirs” fut sa dernière prestation sur scène après 50 ans  passés entre théâtre et cinéma. Elle décida donc d’arrêter sa carrière commencée  l’âge de 17 ans, suite à un ras-le-bol lié au rapport de l’évolution du métier, regrettant que “le fric se soit  emparé de tout, partout!” On la retrouve tout de même en 2018 à l’affiche du film d’Anne Le Ny, “La monnaie de leur pièce” qui sera son dernier long métrage.

Petite fille  du professeur  Louis-Justin Besançon par sa mère et fille du psychiatre André Bourguignon, Anne Bourguignon voit le jour le 9 août 1950 à Paris. Elle passe son enfance au château Mauras en Gironde avec son frère cadet agronome, Claude Bourguignon. Arrivée à Paris, elle entre à l’école Sainte-Marie des Invalides puis au Collège Sévigné, au lycée Victor Duruy, aux Cours Gaudéchaux, aux Cours Jaillard, au Couvent Notre-Dame-des-Oiseaux à Megève, à l’Institut Saint-Pierre à Brunoy et à l’Institut Notre-Dame à Epernay. Anémone est la mère de deux enfants : Jacob, né en 1979 d’une première relation et Lily, née en 1983, fille de son mari, c’est aussi une bonne grand’mère.

Anémone démarre sa carrière au cinéma à 18 ans avec le film “Anémone” de Philippe Garrel qui lui donné ce pseudonyme. Elève de l’école de théâtre fondée à Reims par Robert Hossein, elle rejoint la troupe du Splendid après son premier grand rôle auprès de Coluche en 1977 dans “Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine”. Dans un registre plus sérieux, elle joue en 1987 le rôle de Marcelle dans “Le grand Chemin”.

Militante et membre de l’association Attac (Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne) depuis 1998, elle en devient la porte-parole en 2002. Prônant le retour à une société plus éthique et écologique, elle décide de vivre à la campagne dans un tout petit village du Poitou, dans les environs de Lezay où elle est décédée.

Son engagement dans la politique commence en 1988 où elle soutient la candidature d’Antoine Waechter, candidat des Verts à l’élection présidentielle.

En 1992, elle crée la polémique en déclarant : ” En Alsace on est chez les Boches”  puis devient candidate aux élections municipales à Paris en 1995 sur la liste “Paris Écologie Solidarité Citoyenneté” , dans le 20ème arrondissement. En 2002, elle est porte-parole d’Attac et participe au Forum social mondial. L’année suivante, elle participe avec la Confédération paysanne, des élus Verts français et quelques citoyens connus, comme Lambert Wilson, Robert Guédiguian et d’autres moins connus, à un arrachage de soja génétiquement modifié. L’opération consistait d’ailleurs à les remplacer par du soja traditionnel.

En 2005, elle est en faveur du  non  lors du référendum sur le projet de traité constitutionnel européen considérant que” le texte se préoccupe plus de commerce que de l’homme”.En 2012, elle soutient Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche à l’élection présidentielle, au détriment des écologistes.

Dans le documentaire engagé “Demokratia”, en 2015,”elle déclare que “ L’homme est la seule espèce animale à ne pas être d’accord sur quel mode d’organisation sociale adopter “.

Al’annonce de sa mort, de nombreuses personnalités lui ont rendu hommage à commencer par le ministre de la culture Franck Riester. Les membres de la Troupe du Splendid se sont aussi exprimés bien qu’elle était fâchée avec eux depuis plusieurs années mais aussi Patrice Leconte, Bernard Montiel, Riad Sattouf,  Laurent Ruquier, François Cluzet, Marion Cotillard…

 

Laisser un commentaire

Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /customers/a/d/f/impact-european.eu/httpd.www/journal/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252