Anémone, 50 ans de carrière, dit adieu à la scène

GÉRARD  CROSSAY

L’iconique actrice française de 67 ans a donné le 29 novembre dernier, une représentation exceptionnelle de la pièce Les Noeuds au mouchoir, pièce qui se joue jusqu’au 30 décembre 2017 au Palais des Glaces de Paris.

De nombreuses personnalités et amis étaient venus l’ovationner, Hervé Vilard, Stone, Yoann Fréget, Patrick Préjean, Christine Lemler, Nicolas Vitello, Billy Obam …
Les festivités se sont poursuivies au bistrot voisin “A la Bonne Bière” où l’inoubliable Thérèse du Père Noël a partagé avec ses amis, après avoir soufflé ses bougies d’anniversaire, un gâteau rose et blanc sur lequel était inscrit “50 ans de carrière”.
“Les Noeuds au mouchoir”, comédie dramatique de Denis Cherer qui joue à son côté avec Pierre-Jean-Cherer, dont la tournée dans la France entière a été couronnée de succès, est une pièce qui appréhende avec humour et sensibilité la maladie d’Alzheimer. Anémone y joue le rôle d’une vieille dame atteinte de cette maladie, mère de deux frères fâchés.
De ce sujet dramatique, Denis Cherer a su tirer une pièce d’une grande drôlerie qui fait mouche à chaque réplique. Anémone est à des lieux de la petite mamie recroquevillée sur elle-même. Sa présence sur scène, faite de quiproquos, de glissements sémantiques, est bourrée d’énergie.
Elle emporte le public dans toute sa gamme émotionnelle, passant de la tendresse à la mélancolie, de la résignation à l’espoir, des sentiments qui n’empiètent pas sur le pur divertissement.
50 ans de carrière, après ses débuts avec la troupe du Splendid et le tournage de son premier long métrage de cinéma, Anémone de Philippe Garrel, dont elle gardé le surnom pour en faire son nom de scène.
Anémone fut l’émouvante Marcelle dans “Le Grand Chemin”, César de la meilleure actrice en 1988.
Elle fut la touchante Mélanie du “Petit Prince a dit” et l’inoubliable Thérèse du “Père Noël est une ordure”.
Elle a fait du franc parler et de l’humour sa marque de fabrique.
Mais la comédienne aux cheveux gris semble fatiguée.
Elle n’a plus envie de se marrer. Elle trouve que le monde n’est plus drôle et désormais, ” tout la fait chier”, le cinéma la fait “chier”.
“J’arrête là. J’ai commencé à 17 ans, j’en ai ras le bol”.
C’est sa dernière prestation sur scène, très réussie, mais, si Denis Cherer adapte “Les Noeuds au mouchoir” au cinéma – il serait en train d’écrire le film – elle reprendrait le rôle.
Mais après, ” c’est fini”, a-telle affirmé.

 

Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /customers/a/d/f/impact-european.eu/httpd.www/journal/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252