75 éme anniversaire de la libération de Paris

Il y a 75 ans, Paris était libéré le 25 août 1944 par la 2ème DB du Général Leclerc.

Le Général de Gaulle,  chef du gouvernement provisoire de la République française, entrait à Paris pour se rendre à l’Hôtel de Ville libéré par le capitaine Dronne et ses hommes de la “Nueve”, combattants républicains espagnols souvent anarchistes. Il y est accueilli par par le communiste Georges Marrane, au nom du comité parisien de la Libération, et par le catholique Georges Bidault, président du Conseil national de la Résistance et successeur de Jean Moulin et y prononce ces mots inoubliables: “Paris, Paris outragé, Paris brisé, Paris martyrisé, mais Paris libéré !” puis assiste à un Te Deum à la cathédrale Notre Dame. Quelques jours avant, le 19 août, la préfecture de police s’était soulevée suite à la grève de près de 3 000 policiers,  prenant possession de la caserne de la Cité après avoir négocié l’entrée avec les gendarmes mobiles. Suite à  une semaine de combats contre les Allemands, 167 policiers sont tombés sous les balles.

Le vendredi 25 août 1944, à 15h 30, le général Philippe Leclerc de Hauteclocque reçoit à Paris, devant la gare Montparnasse, la capitulation des troupes d’occupation de la capitale. Le  général Dietrich von Choltitz, commandant du 84e corps d’armée, signe le document ainsi que le colonel Henri Rol-Tanguy, chef régional des FTP-FFI (Francs-tireurs et partisans des Forces Françaises de l’Intérieur).

Le bilan de la libération de Paris entre le 10 et le 25 août est lourd, on compte parmi les morts  76 soldats de la 2e division blindée ainsi que de 901 résistants des FFI et de 3.200 Allemands,  12.800 soldats allemands sont faits prisonniers.

Pour commémorer les 75 ans de la libération de la capitale, la Ville de Paris a organisé le 25 août une évocation historique retraçant l’année 1940, l’occupation, ses tragiques conséquences, et la Libération. La Maire de Paris a aussi inauguré le Musée de la Libération de Paris – Musée du Général Leclerc – Musée Jean Moulin, qui a ouvert officiellement ses portes à 18h30 le 25 août place Denfert-Rochereau. Un programme riche en événements,  conforme à celui de la journée du 25 août 1944:

  •  12h : les Pompiers de Paris ont déployé le drapeau français sur la Tour Eiffel pour remémorer le moment où 6 sapeurs-pompiers Parisiens qui avaient bravé les tirs des soldats allemands, ont hissé au sommet le drapeau tricolore en s’écriant:”Envoyez les couleurs!”
  • 14h : une vente du timbre  “75ème anniversaire de la Libération de Paris “, édité par La Poste, s’est déroulée 29 rue de Rivoli dans le 4ème arrondissement.
  • 15h : Cérémonie militaire en hommage à la 2ème DB sur la place du 25 août 44, Porte d’Orléans (14è)
  • 15h30: départ du Défilé de la liberté. De la Porte d’Orléans à la Place Denfert-Rochereau (14è) où un jazzband animait les festivités autour de véhicules d’époque et de personnages en costume.
  • 16h : Inauguration par la Maire de Paris du Musée de la Libération de Paris-Musée du Général Leclerc- Musée Jean Moulin en présence du Maire du 4ème, Ariel Weil, de la secrétaire d’état auprès de la ministre des armées, Geneviève Darrieusecq et d’autres personnalités parisiennes. Une visite 20 mètres sous terre dans le PC secret du général Rol-Tanguy, depuis lequel il organisa l’insurrection victorieuse de Paris, était au programme.
  • 18h30 : Ouverture du nouveau musée la Libération de Paris (14è),  accessible au public exceptionnellement jusqu’à 22h. Ouverture au public le 27 août.
  • 18h30 : spectacle place de l’Hôtel de Ville , “Et l’aube enfin succède à la nuit”, une évocation littéraire et musicale de la Libération de Paris, en présence de la Maire de Paris et des maires d’arrondissement dont Jeanne d’Hauteserre (8è), Ariel Weil (4è), François Vauglin (11è), de la secrétaire d’état auprès de la ministre des armées, Geneviève Darrieusecq, de l’ancien maire de Paris, Bertrand Delnoe et de nombreux autres personnalités militaires et politiques.
  • 21h30 : Projection à l’Hôtel de ville de Paris de “La Traversée de Paris”.
  • Une fresque street art, ” La Nueve de la 2ème DB ” est à découvrir jusqu’au 29 septembre au 20 rue Esquirol (13è).
  • L’exposition photos “Août 1944, la libération de Paris” se tient sur la façade de la Caserne Napoléon, 4 rue Lobau dans le 4ème, jusqu’au 29 septembre.

A l’occasion de l’inauguration du musée, la maire de Paris a tenu à rappeler le devoir de mémoire et l’engagement au péril de leur vie des principaux acteurs de la Libération de Paris à commencer par le Général de Gaulle, Jean Moulin,Philippe de Hauteclocque, Rol-Tanguy et son épouse Cécile, passeuse de messages et d’armes avec ses enfants mais aussi des femme comme Olga Bancic , réfugiée roumaine et membre du groupe Manouchian ainsi que Madeleine Collomb, ambulancière de la 2ème DB.

“Ce nouveau musée répond à une nécessité impérieuse, à une urgence démocratique , celles de la transmission de l’histoire, des valeurs et des principes de la Résistance, de la Libération qui fondent notre contrat républicain et notre unité nationale”, a déclaré Anne Hidalgo…. Le sens de ce musée est de “construire un lieu d’histoire  et de mémoire exemplaire, ici place Denfert-Rochereau, juste au dessus du poste de commandement clandestin du colonel Role-Tanguy qui était installé à 20 mètres sous nos pieds”.

L’idée de ce projet est né en 2013 suite à l’échange avec Cécile Role-Tanguy qui a présenté les plans du QG des FFI. Après 6 ans, le Musée du Général Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris-Musée Jean Moulin, préalablement situé à Montparnasse, est inauguré. On y trouve des objets du quotidien, d’autres ayant appartenu à Jean Moulin ou au général Leclerc.

“La libération de Paris était plus qu’une victoire…. Paris libéré a ouvert une voie à la victoire contre l’Allemagne nazie…. A présent, nous transmettons un flambeau. C’est un acte d’engagement que nous devions à la génération des combattants et que nous devons à la génération de nos enfants”, a terminé l’édile parisienne.

 

 

Releated

Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /customers/a/d/f/impact-european.eu/httpd.www/journal/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252