120 ème anniversaire du mondial auto: les nouvelles technologies au servi e des véhicules

Pour fêter les 120 ans du Mondial de l’automobile, une grande parade de véhicules anciens a été organisée dimanche 30 septembre dans les rues de Paris.

La Fédération française des véhicules d’époque (FFVE) et le club des Teuf Teuf ont rassemblé 230 véhicules représentant toute l’histoire du Mondial. Dix voitures ont été  sélectionnées pour un concours spécial “120 ans de passion”, et le public  invité à élire le vainqueur !

Dès 10h, les véhicules étaient rassemblés place de la Concorde où Parisiens et touristes pouvaient les admirer et satisfaire leur curiosité en rencontrant les collectionneurs. A 13h, la parade historique s’est élancée à travers Paris,  passant par les Invalides, le Quai Branly, le Pont d’Iéna, ou les Champs Élysées pour rejoindre le Parc des Expositions de la Porte de Versailles où se tiendra le Mondial de l’Automobile du 4 au 14 octobre.

Pour ceux qui n’ont pu se déplacer, il leur était possible de suivre une retransmission en direct sur tous les réseaux sociaux ‘Facebook, Twitter, YouTube) à partir de midi.

C’est en 1898 que l’Automobile Club de France crée sur la terrasse du Jardin des Tuileries, le premier salon automobile au monde, alors appelé “Exposition Internationale d’Automobiles”. Seuls les véhicules ayant effectué en présence d’un commissaire, le trajet de Paris à Versailles pouvaient figurer dans l’exposition véhicules.

En 1901, l’exposition emménage au Grand Palais et y restera pendant 60 ans.   Juste avant la première guerre mondiale,il se diversifie en incluant le cycle (cycles et motos). La crise des années 30 fait diminuer sa fréquentation et il ne se tiendra pas pendant la durée de la seconde guerre mondiale. Le premier salon d’après guerre, en 1946 voit un bond du nombre de ses visiteurs et la réapparition des voitures électriques déjà présentes en 1923. En 1950, le Salon se tient à la fois Porte de Versailles et au Grand Palais et atteint des records d’affluence sans précédent. Les nouveautés se succèdent et le pouvoir d’achat augmente. Les animations de constructeurs apparaissent au cours des années 50. Le Grand Palais devenant vraiment trop exigu. Durant cette décennie, les nouveautés se succèdent, Citroen sort la DS 19 et les voitures japonaises arrivent sur le marché international en 1957; l’année suivante, il est décidé de ne faire paraître la moto que tous les 2 ans sauf en 1973 et 1975.

A partir de 1962, la visite du Salon transféré définitivement Porte de Versailles, se fait désormais en comité restreint. De 1977 à 1986, la moto tient une grande place dans le salon et en 1993, le Mondial des 2 roues voit le jour sur 55 000 m², regroupant cycles et motos. Une exposition spéciale rétrospective et un défilé sur les Champs-Elysées ont eu lieu pour les 100 ans du Salon, sous la présidence de Pierre Peugeot; de ce fait, le salon est prolongé d’un week-end pour l’édition 2000. Dans la première décennie du nouveau millénaire, les salon du cycle et de la moto prennent de l’ampleur en 2003, s’installant dans 3 halls (2 pour la moto et un pour les cycles). En 2010, la technologie prend le dessus: sécurité, nouvelles énergies, environnement… sont au premier plan; le marché automobile se déplace vers les pays du BRICS , pourtant le Salon confirme sa première place au niveau mondial. l’année suivante, la presse de 24 pays, soit 1400 journalistes,  est présente au salon de la moto, scooter et quad de Paris; c’est un véritable succès. En frôlant le 1,1 million de visiteurs en 2016, le Mondial devient le premier salon de l’automobile de part sa notoriété avec plus de 10 000 journalistes internationaux mais aussi son ancienneté.

Comme  chaque édition, le Salon offre à ses visiteurs une exposition qui cette année pourra être visible sur le site web mondial-paris.com à partir du 13 octobre. L’Exposition “Routes Mythiques” associe l’automobile, la moto et la route. Mathieu Flonneau, historien, universitaire à Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Président de T²m et spécialiste en mobilités et automobilisme en est l’intervenant. Dessins conviviaux, vidéos, photos et commentaires sont au rendez-vous.

Côté technologie, “Mondial Tech” était le nouvel événement BtoB du Mondial dédié à l’automobile de demain. Conférences (8 thèmes ont été abordés  et rencontres avec les professionnels (constructeurs et équipementiers) étaient présents afin de favoriser le développement du rapprochement industries-mobilité de demain. A cette occasion, le Mondial a organisé un grand concours mondial de startups innovantes dans le domaine de l’automobile et de la mobilité. Sur les 400 candidatures venant de 45 pays, 64 ont été retenues pour un programme contenant 8 thématiques (Mobilité durable; Sécurité, automatisation et cyber-sécurité; Matériaux et allègements;Industrie 4.0; Bien-être à bord; Stockage et système énergétique; Electrification et hydratation; Connectivité et ITS);

Cette année, le Mondial s’est engagé auprès des femmes en lançant le Mondial Woman. En 2018, il a sponsorisé un équipage féminin du 4L Trophy et la 28ème édition du Rallye Aicha des Gazelles du Maroc.

Afin de compléter les animations prévues Porte de Versailles au pavillon du Mondial de la Mobilité., un centre d’essais de véhicules verts a été installé place de la Concorde pour la première fois . Il sera ainsi possible d’essayer les nouvelles motorisations ( électrique, hybride, hydrogène et GVN) pour répondre aux enjeux de la pollution.

La marque LEGO qui fête cette année ses 60 ans, n°1 du jouet dans le monde,  était pour la première fois partenaire du Salon, elle a présenté sur 300 m² des modèle à échelle 1 réalisés en briques LEGO.

Cette 120ème édition a aussi été marqué par les voitures asiatiques, japonaises, coréennes mais aussi vietnamiennes avec VinFast qui a fait ses débuts à Paris et dont la promotion a été faite par l’ex-footballeur David Beckham, mais aussi chinoises représentées par la marque GAC qui a décidé de venir fêter son dixième anniversaire.

Bilan de cette 120 ème édition:

-Avec plus d’un million de visiteurs en 11 jours au lieu de 16 il y a 2 ans, le salon reste l’événement le plus fréquenté dans le Monde, devançant Frankfort  2017 (810 000)  et Genève 2018 (660 000). Il a été scindé en 4 secteurs, auto, moto, mobilité et technologie.

-Cette année pour la première fois, un salon Mondial Tech sur l’innovation, réservé aux professionnels de l’industrie automobile a regroupé 21 564 participants et 260 exposants pour 127 sessions  de conférences, tentant de répondre aux demandes du public (Faible consommation de carburant, faibles émissions de polluants et sécurité principalement).

– Mondial.tech Startups Awards décerné à WeProov qui décroche le prix parmi 478 candidats de 53 pays

-Sécurité, automatisation et cybersécurité  (sponsorisé par Atos): WeProov (France)

-Mobilité durable (sponsorisé par Transdev): GoTo (Issrael)

-Electrification et hydratation (sponsorisé par Magna International): Silicon Mobility (France)

-Matériaux avancés et allègement (sponsorisé par Plastic Omnium): Gazelle Tech (France)

-Confort et bien-être à bord (sponsorisé par Faurecia: Nanomade (France)

-Système de stockage et d’énergie (sponsorisé par Air Liquide): EP Tender (France)

-Connectivité et STI (sponsorisé par l’Alliance Renault, Nissan, Mitsubishi):Parkbob (Autriche)

-Industrie 4.0 (sponsorisé par Nokia): Arculus (Allemagne)

 

Miss Vietnam 2018, Tran Tieu Vy
James Deluca, PDG de VinFast Automotive Group
Mme Le Thi Thu Thuy, présidente de VinFast
David Beckham
Paris Motor Show 2018

Miss Vietnam 2018, Tran Tieu Vy – Paris Motor Show 2018

Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /customers/a/d/f/impact-european.eu/httpd.www/journal/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252