100ème du Congrès des Maires lors du Salon des Maires

Véronique Yang

Le congrès des maires s’est tenu pour sa centième édition parc des expositions porte de Versailles du 2o au 23 novembre. Il s’est terminé par le discours du Président de la République en présence du président de l’AMF, de la maire de Paris, de plusieurs ministres et des présidents du Sénat et de l’Assemblée Nationale, Gérard Larcher et François de Rugy ainsi que Pierre Moscovi, commissaire européen aux affaires économiques et financières.

Devant une assemblée d’élus plus ou moins frileuse face aux premières mesures du gouvernement, le président,  accueilli par des hués, a terminé son discours avec des applaudissements plutôt dubitatifs. La tâche a été difficile  face à un président des maires de France  incisif. François Baroin conteste le fait qu’on retire une ressource aux mairies en pensant au retrait de la taxe d’habitation et qu’il serait plus judicieux de supprimer un des impôts  de l’état dans le cadre de la politique « pouvoir d’achat ». Un autre point conflictuel est la baisse des APL car les élus locaux sont souvent administrateurs des offices publics de l’habitat.

A l’instar de leur président, les élus attendaient des éclaircissements après une situation tendue depuis  l’été dernier entre l’état et les collectivités locales. Toutefois, le chef de l’état est resté sur ses positions mais a fait une promesse « d’une refonte en profondeur de la fiscalité locale  d’ici 2020,  d’une autonomie financière et fiscale et de « la pleine visibilité » pour les communes. La suppression de la taxe d’habitation était à l’ordre du jour, un impôt qui pour le chef de l’état est « injuste territorialement et socialement et dont les classes moyennes sont les principales victimes ». Le président s’est engagé à revenir chaque année pour montrer son engagement face à la fiscalité territoriale.

Une conférence de consensus sur le logement, proposée par le président du Sénat Gérard Larcher, qui associera les collectivités locales et les acteurs du logement est prévue pour finaliser un projet de loi dès le début de l’année prochaine. La conférence nationale des territoires sera  le lieu de discussion de simplifications attendues, notamment par le monde rural.

Une autre particularité pour ce 100ème opus était la présence pendant ces 4 jours de pas moins de 14 ministres  et secrétaires d’état du gouvernement à commencer par le Premier ministre Edouard Philippe entouré de Nicolas Hulot (transition écologique et solidaire), Gérard Darmanin (action et comptes publics), Gérard Collomb (intérieur), Jacques Mézard (cohésion des territoires), Laura Flessel (sports), Stéphane Travert (agriculture et alimentation), Agnès Buzin (solidarités et santé), Nathalie Loiseau (affaires européennes), Annick Girardin (outre-mer), Jacqueline Gourault (ministre auprès du ministre de l’intérieur),Marlène Schiappa (égalité entre femmes et hommes), Julien Denormandie (cohésion du territoire),  Mounir Mahjoubi  (numérique), Brune Poirson (transition écologique et solidaire), Sébastien Lecornu  (transition écologique et solidaire).

L’AMF, association fondée en 1907 et reconnue d’utilité publique en 1933 réunit 36 113 adhérents dont 34 570 maires et 1 543 présidents d’EPCI (établissement public de coopération internationale). Elle a organisé la 100ème édition du congrès des maires en accueillant les plus hautes instances de l’état sous le thème « Réussir la France avec ses communes ». Ce fut aussi pour elle l’occasion de renouveler ses instances, présidence, bureau et comité directeur). La première journée dédiée aux Outre-mer s’est tenue au siège de l’AMF et à l’Hôtel de Ville.

Les congressistes ont pu assister à des débats dont ceux sur le changement climatique et les catastrophes naturelles le 21 novembre, les communes et les intercommunalités moteurs d’une nouvelle dynamique ainsi que les territoires ruraux, acteurs incontournables d’une véritable alliance des territoires le 22 novembre et une nouvelle donne pour les finances publiques locales le 23 au matin.

Une dizaine d’ateliers (très haut débit, politique locale de sûreté, gestion du foncier, développement économique, petite enfance, réussite éducative, civisme et citoyenneté, alimentation, enjeux européens,…) leur était proposée tout comme des point-infos ou forums (urbanisme, achat public local et responsable, communes nouvelles, gestion des bases fiscales, place des femmes dans les exécutifs locaux,…) sans oublier l’héritage territorial à construire avec les JO Paris 2024.

De cette édition, on retiendra la célébration du 100ème congrès avec une exposition retraçant l’histoire de l’AMF à travers les congrès, l’assemblée générale marquée par la partie statuaire (rapport d’activités et finances de l’association), la présentation du renouvellement des instances et le débat d’orientation générale et la présence du Président de la République pour la clôture du congrès.

Ce 22ème Salon des Maires et des Collectivités Locales est aussi l’occasion de remettre les prix de l’innovation récompensant des produits, procédés, matériels, systèmes, services ou techniques innovants. Développées par les fournisseurs de biens et services du secteur des collectivités locales, ces innovations apportent des réponses concrètes aux problématiques actuelles qui se posent aux décideurs locaux.

Le jury, présidé par Valérie Létard, sénatrice du Nord et vice-présidente du Sénatcingres des maires 2017

est composé de professionnels du monde des collectivités locales (élus, directeurs territoriaux, journalistes).

122 dossiers ont été proposés dans 9 catégories dont voici les lauréats:

Aménagement urbain: COOXY
BTP Voirie: CAPSUL (CAPSA CONTAINER)
Eclairage: GAMME PHOTOLIGHT (ABEL)
Enfance Santé social : VISIOCHECK (VISIOMED GROUP)
Environnement: ENERFIP.FR (ENERFIP)
NTIC / Systèmes d’information: URBAN YOU (NOTREPLUS)
Prévention / Sécurité : BARRIERE BAAVA (HALT’BRAC DEFENSE)
Sports / Loisirs:THERMOBANC (MOBISPORT CONCEPT)
Véhicules / Matériels d’entretien: BATTERIES LITHIUM – ION ULIB (PELLENC SA)

Le jury a également décerné une Mention Spéciale à la DIRECTION DU SERVICE NATIONAL ET DE LA JEUNESSE pour MAJDC.FR, ambitieuse modernisation du système d’information de la Direction du Service National et de la Jeunesse, dont le but est d’automatiser et de dématérialiser l’ensemble des flux d’informations traités dans le cadre de la Journée Défense et Citoyenneté.

 

 

 

Laisser un commentaire